Papandreou envisagerait un gouvernement d'union nationale

Le Premier ministre socialiste grec George Papandreou pourrait proposer la formation d'un gouvernement d'union nationale à l'opposition afin de tenter de sortir son pays de la crise financière, rapporte un journal local samedi.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le gouvernement a toutefois démenti les informations publiées par le quotidien financier Imerisia qui évoque la possibilité d'une démission de Papandreou afin de dégager un consensus politique et de rassembler une large majorité au parlement soutenant un gouvernement de coalition.

"Cela n'est pas vrai", a déclaré Ilias Mosialos, porte-parole du gouvernement, à Reuters.

Au mois de juin, le Premier ministre socialiste avait proposé à l'opposition conservatrice d'Antonis Samaras de démissionner pour ouvrir la voie à un gouvernement d'union nationale. Mais Samaras, qui s'oppose à la politique d'austérité, avait refusé l'offre.

Le Pasok de Papandreou dispose d'une courte majorité de quatre sièges au parlement.

Les dirigeants européens doivent se retrouver les 17 et 18 octobre à Bruxelles pour examiner le deuxième plan d'aide à la Grèce mis au point le 21 juillet. Ils pourraient demander aux banques de renoncer à une plus grande part des créances qu'elles ont sur la Grèce.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 10/10/2011 à 15:41
Signaler
que ce soit en france ou a l etranger toutes les crises les guerre depuis le 20e siecle etait au pouvoir les socialistes.cela ne fait memem pas reflechir les irresponsables qui votent pour.et apres ce sera les 1er a pleunicher c est vraiment des tach...

le 01/11/2011 à 12:14
Signaler
Cela vous arrange de simplifier ainsi, c'est bien mal connaitre l'histoire mon bon monsieur. Rouvrez donc vos livres et si vous êtes honnetes vous verrez que ce n'est pas forcément les socialistes qui ont laissé des finances défaillantes!!!

à écrit le 10/10/2011 à 8:01
Signaler
Les jeux sont faits... rien ne va plus

à écrit le 10/10/2011 à 7:22
Signaler
Les socialistes ne veulent pas assumer seuls le poids politique de la réforme. Il faut qu'ils apprennent à gouverner en période de crise. Cela risque d'être vrai aussi chez nous. Cela n'incite pas à voter pour eux.

à écrit le 09/10/2011 à 11:42
Signaler
La lecture de la biographie de Papendreou l'américain me fait comprendre son eternel sourire, alors que tout s'écroule autour de lui.

à écrit le 09/10/2011 à 8:02
Signaler
L'union fait la force et l'oignon fait la soupe...

à écrit le 08/10/2011 à 16:06
Signaler
Gardons nous de nous moquer des grecs. Ils ne sont qu'une manière a peine plus visible de diriger un pays lamentablement. Nombres d'autres pays européens (y compris le notre) sont aussi mal géré, tandis que leurs dirigeants parviennent encore a planq...

à écrit le 08/10/2011 à 14:27
Signaler
Scoop Papa t'es ou ? c'est maman FMI qui' t appelle...

à écrit le 08/10/2011 à 12:26
Signaler
Quand les socialistes envisagent quelque chose c'est souvent avant ou aprés surtout trés coûteux...mais pour beaucoup de gens ça fait du bien de rêver ...faudra un jour quantifier le prix du rêve quand c'est les autres qui payent!

le 08/10/2011 à 12:46
Signaler
Cela fait 30 ans que ce sont les mêmes familles au pouvoir en Grèce. Envisagent ils un mariage entre eux pour concrétiser cette union nationale ?

le 08/10/2011 à 15:51
Signaler
Vaut mieux pas car se marier entre parents ne donne rien de bon comme descendance

à écrit le 08/10/2011 à 9:41
Signaler
Qu'ils décident surtout de sortir de l'Euro, ce sera mieux pour tout le monde.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.