Fraude fiscale : la liste secrète qui valait trois millions d'euros

 |   |  311  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
L'Allemagne confirme l'achat d'un CD de données regroupant une liste de fraudeurs présumés détenant des avoirs clandestins au Luxembourg.

L'Allemagne a acheté une nouvelle liste de fraudeurs présumés ayant placé clandestinement des avoirs au Luxembourg , a déclaré vendredi le ministère des Finances. "En concertation avec le gouvernement fédéral, l'Etat de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a acheté un CD-ROM ayant trait au Luxembourg ", a indiqué la porte-parole du ministère, Silke Bruns, lors d'une conférence régulière du gouvernement.

Les informations contenues sur le CD-ROM seront partagées par tous les Etats fédéraux, a-t-elle ajouté, faisant valoir que le gouvernement "agissait en toute légalité".

Le quotidien Financial Times Deutschland a affirmé vendredi que la Rhénanie-du-Nord-Wesphalie a payé environ trois millions d'euros pour des informations sur les comptes de ressortissants allemands ayant placé des avoirs auprès de la banque HSBC au Luxembourg.

Des poursuites devraient être lancées à partir de novembre, selon le journal.

L'Allemagne s'est lancée ces dernières années dans une croisade contre l'évasion fiscale en utilisant des données bancaires du Liechtenstein et de Suisse, ce qui a engendré des tensions avec ces deux pays.

En 2010, le fisc allemand a récupéré 1,6 milliard d'euros auprès de fraudeurs grâce à l'achat de données volées sur des Allemands ayant placé des avoirs dans ces deux pays, selon la presse.

Un CD-ROM en provenance du Liechtenstein avait été acheté pour 5 millions d'euros en 2008 et avait conduit à l'arrestation spectaculaire de l'ancien patron de la poste allemande, Klaus Zumwinkel, pour fraude fiscale.

En 2009, les autorités allemandes avaient jeté leur dévolu sur des listes de clients de banques suisses, également obtenues contre rétribution. La Cour constitutionnelle allemande a validé le principe de l'utilisation de ces données volées pour traquer les fraudeurs.

Le gouvernement allemand a depuis conclu avec la Suisse un accord fiscal, qui doit toutefois encore être validé par le Parlement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2012 à 20:40 :
A qui le fisc Allemand achete t il ces données !? Qui contacter en toute securité qd on detient des infos aussi sensibles !?
a écrit le 16/10/2011 à 0:05 :
Les Suisses devaient bien cela aux Allemands
a écrit le 15/10/2011 à 12:23 :
Le Finanzamt (services fiscaux allemands) c'est la Gestapo. La plupart des contribuables ont un Steurberater (conseiller fiscal) car ils n'ont aucune chance de se mesurer à armes égales avec le Finanzamt !
a écrit le 15/10/2011 à 7:43 :
Tant que ces infos rentrent sur un CD.....(700Mo) ... ce serait pire si elles étaient fournies sur un DVD !!!... (4700Mo)
a écrit le 14/10/2011 à 17:49 :
le fisc choppe deja les mvts bancaires, recupere les conversations des telephones de ces cretins de banquiers qui feraient mieux de se comporter comme des vndeurs sociaux de sucre a la sortie des ecoles, ils risqueraient moins...
a écrit le 14/10/2011 à 13:23 :
question stupide, mais je la pose. Pourquoi la France ne fait elle pas de même? Depuis l'ère Woerth qui s'était fait fort, à grand coup d'annonces tapageuses, de récupérer les "placements" des évadés fiscaux, en demandant à ces derniers de bien vouloir se manifester !!!!! auprès des services fiscaux de Bercy, afin de négocier !!! un redressement fiscal, nous ne sommes plus informés de l'évolution de ce dossier !!! il est vrai que ce monsieur n'est plus en fonction depuis quelque temps. Le dossier doit donc dormir dans un placard.
Réponse de le 14/10/2011 à 21:56 :
Trop de personnes "bien placées" serait compromises ! N'oublions pas l'époque où notre président ( avocat )partait régulièrement en Suisse pour arranger certains départs de capitaux par un montage financier très opaque. Quand à F. Hollande..........N'en disons pas plus !
Réponse de le 15/10/2011 à 17:50 :
c'est pas david douillet qui etait sur la liste du lichtenstein que les allemands voulaient nous offrir et que le gouvernement refusait au nom de la déontologie?
a écrit le 14/10/2011 à 11:53 :
Il n'empèche: utiliser des données volées, seul un gouvernernement peut le faire, parce qu'il est au-dessus des lois... Essayez et vous verrez comme vous irez vite en tôle §
a écrit le 14/10/2011 à 11:03 :
héhé, ils se débrouillent pas mal les allemands...
Réponse de le 14/10/2011 à 15:34 :
Ils sont presque arrivé à Stalingrad!
Réponse de le 14/10/2011 à 19:21 :
ils sont arrivés a stalingrad ..... et avaient même la ville sous le contrôle. ^^ d'où la bataille de stalingrad
Réponse de le 16/10/2011 à 10:27 :
Ils sont efficaces !!! en tout cas plus que les Français et les Grecs qui considèrent qu'il est normal qu'un riche ne paye pas d'impôt ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :