Une révolution inachevée selon le blogueur Bouguerra

 |   |  81  mots
Copyright Reuters

«Révolutionnaire par nature et ingénieur informatique par accident». Cet autoportrait de Bassem Bouguerra sur son compte Twitter (@tunisien) résume bien l?action de ce blogueur originaire d?une petite ville proche de Kairouan et formé aux Etats-Unis (notamment à Stanford). «Nous n?en sommes qu?au premier pas sur un long chemin» juge cet activiste à propos de la révolution tunisienne, lors d?un entretien à l?occasion du dîner Atlantech organisé par Félix Marquardt.

Consulter le blog

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :