Une forte majorité de Hollandais regrettent le bon vieux florin

 |   |  137  mots
Copyright Reuters
Une majorité croissante de Néerlandais regrette que les Pays-Bas aient renoncé à leur monnaie, le florin, pour l'euro, montre un sondage rendu public dimanche.

Au terme d'une semaine marquée par une crise politique en Grèce alimentant les craintes d'une faillite de ce pays, ce sondage réalisé par l'institut Maurice montre que 58% des Néerlandais auraient préféré conserver le florin. Ils étaient 51% en mai.
Selon cette étude, 52% des personnes interrogées jugent que la Grèce devrait sortir de la zone euro.
Interrogés sur la suite des événements relatifs à la crise grecque, 60% pensent que la Grèce finira par recevoir une aide financière mais qu'elle n'en remboursera qu'une petite partie et 69% prédisent que la Grèce ne mettra pas en oeuvre les réformes promises.
Ce sondage illustre le mécontentement des Néerlandais face au coût des plans de sauvetage de pays qu'ils jugent moins vertueux budgétairement que le leur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2011 à 7:26 :
Normal ! On est dans un débat entre "Réaliste (arrêter de sauver un mort)" et "Utopiste" (continuer de nier l'évidence)". L'objectif de l'Euro est un échec (protège "? ha bon", enrichie "? qui", permet d'être un acteur dans le monde "? qu'est ce qui a changé".... ) .
a écrit le 07/11/2011 à 19:54 :
Nous, notre Hollandais ne regrette pas encore le franc ; pas grave, ça va venir...
a écrit le 07/11/2011 à 15:17 :
On peut également regretter une bonne guerre en Europe tout les 20/25 ans, pendant qu'on y est.
a écrit le 07/11/2011 à 15:11 :
bcp de plaisantin sur ces sujets très important
a écrit le 07/11/2011 à 13:53 :
Pareil. Nous en France, on regrette les Louis d'or de 24 livres, les écus d'argent de 6 et 3 livres ainsi que les pièces de 30, 15 et 2 sols, et puis aussi les pièces de 12, 6 et 3 deniers du bon Roi Louis XVI.
a écrit le 07/11/2011 à 13:09 :
Le retour des nationalismes ballots et anti-économiques !...il faut dire que les médias en rajoutent beaucoup sur les problèmes de l'euro et ne parlent JAMAIS de la situation déplorable de l'Angleterre ni de la dette effroyable des USA (16000 milliards de dollars)quant à un retour au francinet (petit franc sera mangé par les grands méchants loups du monde !) il faut etre maso...mais des masos il y en a partout en particulier au FN et chez les gauchos,copains comme cochons contre l'euro ! ce sondage ne vaut pas un clou ,par ailleurs, car les Hollandais sont tous des voyageurs dans l'ame(en France en particulier) et l'euro leur est forcément très utile et agréable;mais peut etre certains regrettent-ils les commissions bancaires de change !!?
a écrit le 07/11/2011 à 12:39 :
ça sent le roussi pour l'euro à 17, l'euro à 4 ou 5 ou 7 est-il possible? Oui mais sans la France, toujours en retard d'une guerre en ce qui concerne sa capacité à s'adapter et anticiper, trop de gros et de petits rentiers de l'immobilier et de la fonction publique (on y inclut bien sur les politicards français pas le meilleur cru au monde). En fait, il va arriver un moment ou ce sont les Allemands et les hollandais qui vont demander à sortir de l'euro, eux par contre on dira et c'est logique sinon c'est la fin de l'UE, qui pourront bien sûr rester dans l'euro, ce qui ne sera pas le cas de la Grèce et peut être m^me d'autre états comme l'Irlande.
a écrit le 07/11/2011 à 9:56 :
moi je regrette le franc , depuis l'? tout a augmenté démesuremment sauf les pensions de retraite .
Réponse de le 07/11/2011 à 12:28 :
Ha! et l'ECU alors hein! vous en dites quoi? Un bon investissement dans l'écu cela aurait quand même eu un impact autrement jouissif sur la croissance mais bon! à votre age encore un souvenir .
a écrit le 07/11/2011 à 9:18 :
C'est un sondage commandé par "De Telegraaf"? alors c'est normal! Dans la même veine, les Dutch préféraient KLM a AF-KL, Hoogovens a Hoogovens-British steel, etc etc
a écrit le 07/11/2011 à 9:01 :
On s'achemine vers une monnaie commune au Benelux, RFA, Autriche et Finlande !
a écrit le 07/11/2011 à 6:22 :
Méfiez vous des nostalgies quand on pose ce genre de question aux "sondés": regrettez-vous le Siècle d'Or, l'Empire des Indes et que sais-je encore?
a écrit le 07/11/2011 à 2:48 :
Et pour sûr qu'une forte majorité de français regrette le bon vieux franc ! Cette Europe c'est l'Europe du désespoir et de la misère. Et la situation se dégrade d'année en année. Vivement que l'Europe ne soit plus qu'un mauvais souvenir !
a écrit le 06/11/2011 à 21:42 :
Dans le nord on valorise une personne par la qualité du travail qu'elle fournie, dans le sud c'est en fonction du statut social de cette personne, et par conséquent dans un cas on protège le fruit du travail, dans l'autre on dépasse les budjets alloués car on ne peut rien refuser aux amis à qui l'on doit d'exister et aux manifestants qui veulent leur part de la manne miraculeuse, ensuite on dévalue.
La seconde option nécessite un pouvoir central fort et répressif, ce qui est également incompatible avec la notion de liberté et de responsabilité individuelle chère aux peuples du Nord...
Je comprend qu'ils soient nostalgiques
Réponse de le 06/11/2011 à 23:40 :
Ah, les méchants pays méditerranéens qui ont tous les défauts de la terre ! Vive le Nord si vertueux, supérieur en tout point ! Ce que c'est beau et simple l'Europe, finalement... Pas besoin d'être à la BCE pour analyser la crise : merci à PaulDe pour son analyse !
a écrit le 06/11/2011 à 20:56 :
En toute honnêteté quelle conséquence encoureraient les pays si tous ensemble revenaient aux monnaies nationales ?
a écrit le 06/11/2011 à 18:18 :
Marre du dictat de l'europe avec des députés européens qui ne sont même pas présents à bruxelles mais qui se prennent 20000 par mois en indemnités.... Pourris... Profiteurs......
Réponse de le 07/11/2011 à 10:42 :
oui supprimé l'europe et ces fameux députés de Strasbourg qui ne servent a rien et s'enrichisses sur notre dos

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :