Délogés, les Indignés de Wall Street restent déterminés

 |  | 405 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le campement d'Occupy Wall Street à New York a été évacué tôt ce mardi après l'intervention de centaines de policiers. Sans violences. Ces militants ont annoncé plus tôt vouloir fermer la Bourse de New York jeudi prochain.

Les policiers new yorkais et plusieurs employés municipaux ont entièrement démantelé les tentes et les installations des manifestants '"Occupy Wall Street" rassemblés depuis le 17 septembre square Zacotti, à côté de la Bourse de New York.

"Tout doit être enlevé immédiatement. Si vous refusez d'enlever vos tentes et de partir, vous serez sujet à arrestation. Une fois que tout aura été enlevé, vous pourrez revenir", a prévenu à plusieurs reprises la police par haut parleur. L'évacuation s'est faite calmement et sans violence dès 4 heures du matin (heure locale), la plupart des campeurs avaient quitté le square et les installations avaient été enlevées. Seul un petit groupe d'irréductibles était resté au centre du square, encerclé par d'importantes forces de police. au total, une dizaine de protestataires ont été arrêtés, et embarqués dans une camionnette de police.

Mais l'évacuation ne signifie pas pour autant la fin du mouvement. Cela ne fait que commencer", a insisté une des manifestantes de 22 ans interrogée par l'AFP. "Nous allons nous retrouver à Foley square", à quelques centaines de mètres, a-t-elle ajouté.

Journée d'action jeudi

Un peu plus tôt, ces "Indignés" ont annoncé une journée d'action ce jeudi. Journée pendant laquelle ils espèrent fermer la Bourse de New York et fêter le deuxième mois de leur mouvement de protestation contre les inégalités sociales et l'avidité des banques. "Nous fermerons Wall Street !", affirme un mot d'ordre mis en ligne sur la page Facebook du mouvement contestataire. "Nous ferons tinter la "Cloche du peuple" (la cloche qui traditionnellement sonne pour marquer l'ouverture et la fermeture de la séance quotidienne, ndlr) et nous organiserons une fête de rue pour célébrer la destruction de l'économie de Wall Street".

"La Bourse de New York ouvrira à l'heure. Les gens pourront aller travailler, soyez-en assurés", a pour sa part répondu Michael Bloomberg, maire de la Ville.

Depuis le 17 septembre, le mouvement anti-wall Street s'est ensuite propagé dans plusieurs autres villes américaines. Ils ont carrément installé un véritable village de toile sur le square avec cuisine, bibliothèque, infirmerie, et même un centre de distribution de vêtements chauds.

Lire aussi...

Une intéressante infographie de Fast Compagy sur le profil des personnes faisant partie du mouvement "Occupy Wall Street". Cliquer sur l'image pour lire l'article associé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :