Au moins 73 morts lors d'un match de football en Egypte

Au moins 73 personnes ont trouvé la mort et un millier d'autres ont été blessées mercredi en Egypte lors de l'envahissement d'un terrain de football à Port Saïd, ont annoncé les autorités égyptiennes.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Au moins 73 personnes ont trouvé la mort et un millier d'autres ont été blessées mercredi en Egypte lors de l'envahissement d'un terrain de football à Port Saïd, ont annoncé les autorités égyptiennes. La Fédération égyptienne de football a annoncé la suspension sine die de toutes les rencontres de première division après cet événement, qualifié de "plus grande catastrophe de l'histoire du football égyptien" par le vice-ministre de la Santé, Hecham Cheïha.

Les supporters de l'équipe locale d'Al Masry ont envahi la pelouse et se sont mis à poursuivre les joueurs adverses après le coup de sifflet final de l'arbitre, alors que leur club venait de battre 3-1 Al Ahli, l'une des équipes les plus titrées du football égyptien. Un petit groupe de policiers anti-émeutes a tenté de former une haie pour protéger les joueurs d'Al Ahli mais ils ont paru totalement débordés et les supporters ont pu continuer à frapper à coups de pieds et de poings les joueurs tentant de fuir.

"Ce n'est pas du football. C'est la guerre et des gens meurent sous nos yeux. Il n'y avait aucun dispositif de sécurité, pas d'ambulances", a réagi un joueur d'Al Ahli, Mohamed Abo Treika, interrogé par la chaîne de télévision de son club. "Je demande l'annulation du championnat. C'est une situation horrible et on ne pourra jamais oublier la journée d'aujourd'hui."

Le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, qui dirige le conseil militaire exerçant le pouvoir par intérim, a décidé l'envoi de deux hélicoptères à Port Saïd pour récupérer des joueurs d'Al Ahli et certains de leurs supporters, a-t-on appris de sources militaires.

Le parlement égyptien nouvellement élu tiendra jeudi une session extraordinaire sur ces événements, ont rapporté les médias d'Etat. Cité par la télévision publique, le vice-ministre de la Santé a précisé que la plupart des blessures étaient des commotions et de profondes coupures.

A l'annonce des violences à Port-Saïd, l'arbitre d'un autre match au Caire entre Zamalek et Ismaïli a interrompu la rencontre, ce qui a conduit des supporters à incendier une partie du stade, a-t-on pu constater sur des images de télévision.

Depuis le début du "printemps arabe", qui a provoqué la chute d'Hosni Moubarak en Egypte en février 2011, les violences dans le football se sont développées en Afrique du Nord.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 02/02/2012 à 12:46
Signaler
le foot dans toute sa démesure ici malheureusement meutrière. mais voilà à l'extrême ou méne cet overdose de foot. on ne peut écouter un média sans entendre parler de foot et de fric. On interview des footeux qui nous rabachent les mêmes propos batea...

le 02/02/2012 à 13:12
Signaler
la il ne sagit plus de foot, mais de repression contre les ultras plutot, qui ont particpé a la revolution . !

le 02/02/2012 à 13:27
Signaler
Entrainé par ma fougue j'ai mis un 0 e trop je voulais parler de 300000 ?/mois pour la France dans d'autre pays on arrive au million/mois dont acte pour l'erreur que les footeux ne vont pas me pardonner!

le 02/02/2012 à 14:51
Signaler
mais siiiiiiiii on te pardonne !!! mais fais gaffe quand meme !!! ;-)

à écrit le 02/02/2012 à 9:09
Signaler
On voit de plus en plus que ce sport est anormal. Anormal avec le fric, anormal avec ses supporters, anormal dans les médias. Les médias persistent et signent à porter ce sport aux nus qui est de plus en plus "anormal"

le 02/02/2012 à 11:06
Signaler
Tout cela n'a rien à voir avec le foot . Ceci est le resultat des tensions qui existent en egypte depuis le depart d'hosni MOUBARAK. Si vous vous interessiez un peu plus au football egyptien vous sauriez que le club d'al alhi a toujours été considéré...

le 02/02/2012 à 11:29
Signaler
interdisons ce sport qui corrompt l'esprit d'une jeunesse déjà mal en point. vu le fric que ça fait dépenser au final au contribuable, sans que ça leur profite en retour, hormis à une poignée d'entreprises marketing bien montée, arretons le gaspillag...

le 02/02/2012 à 12:59
Signaler
On n'oblige personne à regarder ou aimer le foot. Le foot souffre des mêmes maux de la société qui devient de plus en plus folle et sans repère. Mais vous avez raison, il est préférable de coller son téléphone à l'oreille toute la journée en tenant l...

le 02/02/2012 à 13:13
Signaler
mais non banco ; vaut mieux que les jeunes jouent au foot, qu'ils trainent en bas des tours a fumer du hashich non ?

le 02/02/2012 à 14:58
Signaler
TOUT A FAIT RAISON FOOTIX AUCUN RAPPORT AVEC LES SUPPORTERS

le 02/02/2012 à 15:32
Signaler
non mais bien sur, pas une semaine sans que les supporters d equipes diverses se fouttent joyeusement sur la gueule mais ce n est pas eux hein..... On parles des supporters decerebres du PSG et de l OM qui brulent des bus et s aggressent mutuellement...

le 02/02/2012 à 15:40
Signaler
pour faire du ménage, suffit de les payer 2000 e par mois et les licencier, trop drôle mon jeu de mot!! à la moindre faute professionnelle.

le 02/02/2012 à 16:01
Signaler
mais la , les gars , ca n'"a rien a voir . !

à écrit le 02/02/2012 à 8:41
Signaler
Ne pas généraliser Egypte et Afrique du Nord !

le 02/02/2012 à 10:36
Signaler
si

à écrit le 02/02/2012 à 6:31
Signaler
Faites quelque chose !!!!!

à écrit le 02/02/2012 à 5:26
Signaler
Cest pas possible d'avoir aussi peu de neurones. Tout ça pour un MATCH ?!? Qu'ils annulent le championnat oui

à écrit le 01/02/2012 à 23:44
Signaler
Mon Dieu. J'ai envie de vomir.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.