Cinquième jour de grève générale en Israël

Une grève générale a continué aujourd'hui en Israël pour la cinquième journée consécutive, faute d'accord entre le gouvernement et les syndicats à l'issue de négociations tard hier.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les deux parties devaient présenter aujourd'hui l'état d'avancement des discussions au Tribunal pour les affaires sociales de Jérusalem qui statuera le cas échéant sur la légalité de la poursuite de la grève. Entre-temps, les ordures s'amoncellent dans les rues alors que de nombreux chauffeurs de la société nationale d'autobus se sont joints au mouvement de grève, perturbant les déplacements au premier jour ouvrable de la semaine. "Nous espérons qu'elle s'achèvera le plus tôt possible", a déclaré un responsable de la Centrale syndicale Histadrout, Jihad Akl.

De nouvelles discussions entre des représentants de la puissante Centrale syndicale et du ministère des Finances ont encore échoué tard samedi pour régler le conflit qui porte sur le statut et les conditions d'emploi de quelque 300.000 salariés intérimaires dans le secteur public et une partie du secteur privé, défavorisés par rapport à leurs collègues titulaires.

L'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv ainsi que les ports et les chemins de fer ont cependant continué de fonctionner mais l'administration, les banques et la Bourse poursuivaient leur grève.

Le gouvernement s'est dit prêt à des concessions sur le statut des intérimaires, mais refuse d'octroyer à l'ensemble des employés de cette catégorie les mêmes droits que leurs collègues titulaires en raison des effets "désastreux" qu'une telle mesure aurait, selon lui, sur l'économie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 13/02/2012 à 14:46
Signaler
Ils font la grève à la bourse de Tel Aviv ? Là, mon cadre d'analyse prend un sérieux coup de vieux. C'est curieux...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.