Etats-Unis : 3% de croissance au quatrième trimestre 2011

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
La croissance du PIB américain a légèrement été revue à la hausse en raison du progression plus importante que précédemment estimée des dépenses d'investissements.

La croissance économique des Etats-Unis a été révisée en hausse pour le quatrième trimestre, à 3,0% en rythme annuel au lieu d'une première estimation de 2,8%, selon des chiffres publiés mercredi par le gouvernement.

Cette révision, qui laisse la croissance de 2011 inchangée à 1,7%, a été essentiellement due à des chiffres de l'investissement meilleurs que prévu.
Les analystes tablaient sur un maintien de l'estimation à 2,8% au quatrième trimestre.

"La révision à la hausse de l'évolution en pourcentage du PIB réel reflète principalement une révision à la hausse de l'investissement fixe non résidentiel, une révision à la baisse des importations, et une révision à la hausse des dépenses de consommation des ménages", a indiqué le département du Commerce dans un communiqué.

La tendance de fond reste la même: pour compenser les soubresauts de son moteur traditionnel, la consommation, l'activité de la première économie mondiale doit trouver d'autres relais.

Au quatrième trimestre, ce fut la reconstitution des stocks des entreprises, qui a assuré près des deux tiers de la croissance (avec une contribution de 1,88 point de pourcentage).

La consommation des ménages a progressé de 2,1% en rythme annuel par rapport au trimestre précédent, soit mieux qu'au troisième (+1,7%) ou au deuxième trimestre (+0,7%). Mais elle est restée comprimée par la hausse très lente des revenus, et n'a donc apporté que 1,52 point de croissance.

L'apport de l'investissement des entreprises (hors stocks) a été révisé à 0,53 point, contre 0,41 point initialement. Les restrictions dans les dépenses publiques ont pesé, retirant 0,93 point à la croissance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/02/2012 à 15:32 :
3%? ok mais cela va t-il suffire?

http://quotidienne-agora.fr/2012/02/29/etats-unis-dette-totale-continue-ascension/
Réponse de le 29/02/2012 à 16:48 :
Mais ça va déjà créer de l'emploi, mais c'est certain qu'à long (moyen?) terme ça ne suffira pas. La dette ne sera jamais remboursée. Le seul moyen de la faire diminuer est de créer une forte inflation. D'ailleurs, je me demandais hier, pourquoi on ne crée pas justement une inflation volontairement, à 5% (par exemple ; actuellement l'objectif est de 2%). L'intérêt est que comme l'argent papier perdrait de la valeur assez rapidement, les gens seraient obligés de l'investir : en action, obligations, etc. En bref, l'argent ne dormirait jamais. Ca me semble intéressant en tout cas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :