L'activité manufacturière en Chine continue d'augmenter

L'expansion de l'activité manufacturière s'est poursuivie en Chine, a un niveau plus élevé qu'attendu par les analystes. Cependant, la deuxième économie du monde continue de ralentir.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

L'indice officiel des directeurs d'achats du secteur manufacturier (PMI), qui représente les grandes entreprises chinoises, est monté en mars à un plus haut de 11 mois, à 53,1, a annoncé dimanche le Bureau national des statistiques, en raison d'une hausse des prises de commandes face à une demandée étonnamment ferme. Les analystes anticipaient un indice PMI en baisse à 50,5, après 51 en février, la barre des 50 marquant la limite entre croissance et contraction de l?activité. La composante des prises de commandes est montée à 55,1, contre 51 en février. Le sous-indice des commandes à l'export s'est établi à 51,9 contre 51,1 en février.

En revanche, l'indice PMI publié par la banque HSBC et qui tient compte des entreprises de taille plus modeste, montre une poursuite de la contraction de l'activité manufacturière à 48,3 en mars (48,1 en estimation flash), contre 49,6 en février, en raison d'une baisse des prises de commandes. Pour l'indice PMI de HSBC, il s'agit du cinquième mois consécutif sous la barre des 50.

L'expansion de l'activité manufacturière s'est donc poursuivie en Chine au mois de mars, pour le quatrième mois consécutif. L'indice de mars est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 50,5, selon l'agence Dow Jones Newswires. Les analystes soulignent cependant que la deuxième économie du monde continue de ralentir. La publication de ces chiffres faisait monter les prix du baril sur les marchés asiatiques cette nuit : le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai prenait 33 cents à 103,35 dollars dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en mai s'adjugeait 44 cents à 123,32 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 03/04/2012 à 14:44
Signaler
Une fois de plus, le gouvernement chinois nous montre qu'il n'existe pas d' INSEE en Chine, les "statistiques" chinoises ne sont qu'une propagande grossière au service exclusif du régime, prêt à dire n'importe quoi si cela peut servir ses intérêts.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.