Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce mardi 10 avril

 |   |  1116  mots
Copyright AFP
Copyright AFP
Transition politique au Mali, violences en Syrie, anniversaire de la "journée des martyrs" tunisienne, mais aussi Chine, Nigéria et Corée du Sud : ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale en bref.

Le mali dans l'attente d'un pouvoir de transition

Le chef des députés maliens Dioncounda Traoré s'apprête à être investi comme président de transition après le retrait annoncé de la junte. La vacance du pouvoir au Mali doit être officialisée aujourd'hui après la démission du président déchu Amadou Toumani Touré, ouvrant la voie à l'investiture du président de l'Assemblée nationale comme chef de l'Etat de transition. Un Premier ministre doit être désigné dans la foulée. Les autorités intérimaires devront surtout tenter de pacifier le Nord, entièrement tombé aux mains de rebelles touareg, d'islamistes armés et de divers groupes criminels après l'entrée en scène des putschistes, qui prétendaient pourtant en finir avec "l'incompétence" d'ATT sur ce dossier.

Parmi ces groupes figure le mouvement islamiste nigérian Boko Haram, dont au moins une centaine d'éléments ont été signalés à Gao, l'une des capitales du Nord. Un groupe dissident d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), a revendiqué l'enlèvement du consul algérien et de six membres de sa mission, qui étaient toujours hier aux mains de leurs ravisseurs selon Alger. Signe de la violence régnant dans la zone: des "islamistes" ont égorgé dans la nuit de dimanche à lundi près de Gao un homme appartenant à une bande de braqueurs qui s'attaquaient à un bus.

En Syrie, flambée de violence à quelques heures de la date butoir fixée par l'ONU

Au moins 101 personnes, dont 74 civils, 19 membres des forces gouvernementales et huit rebelles ont péri hier dans des violences, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (ONG), à quelques heures de la date butoir fixée par l'ONU pour le retrait des chars de l'armée, retrait qui paraît compromis. La Syrie est en proie depuis le 15 mars 2011 à une révolte populaire qui s'est militarisée au fil des mois face à la stratégie répressive de Damas. Selon l'OSDH, les violences ont fait plus de 10.000 morts en un an et plus de 100.000 personnes sont ou ont été détenues pendant cette période.

Tunisie : commémoration agitée de la "journée des martyrs"

La commémoration de la "journée des martyrs" en Tunisie a dégénéré lundi avec la répression brutale d'une manifestation interdite, "une violence inacceptable" selon le président tunisien Moncef Marzouki qui a toutefois renvoyé dos à dos policiers et manifestants. Les incidents entre policiers chassant sous une pluie de lacrymogènes des manifestants qui voulaient défiler sur la symbolique avenue Bourguiba, interdite aux rassemblements, ont duré plusieurs heures. Ils ont fait au moins 15 blessés côté manifestants, selon des sources hospitalières, et 8 dans les rangs des policiers, selon le ministère de l'Intérieur.

Week-end pascal : terrible bilan au Nigéria

Près de 70 personnes ont été tuées pendant les fêtes de Pâques au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique: 45 lors d'attaques d'islamistes présumés dans le Nord -un attentat près d'une église dans le nord (20 morts), une explosion dans le centre (un blessé) et plusieurs attaques dans le nord-est imputées à des islamistes du groupe Boko Haram (9 morts dont cinq assaillants)-, et 22 dans l'effondrement accidentel d'une église. Boko Haram vise régulièrement les symboles de l'autorité de l'Etat et est tenu responsable de très nombreux assassinats de policiers dans le nord. Le Nigeria compte plus de 160 millions d'habitants, également répartis entre musulmans, majoritaires dans le nord, et chrétiens, plus nombreux dans le sud.

La Chine renoue avec une balance commerciale excédentaire

Le commerce extérieur de la Chine est repassé dans le vert en mars avec un excédent de 5,35 milliards de dollars, après un fort déficit en février, mais la croissance des échanges a fortement ralenti, selon les chiffres publiés mardi par les douanes chinoises. Les exportateurs chinois sont notamment exposés à la crise de la dette en Europe, leur premier débouché, ainsi qu'à la relative faiblesse de la reprise économique aux Etats-Unis. Les exportations de la deuxième économie mondiale ont progressé de 8,9% sur un an à 165,66 milliards de dollars tandis que les importations ont atteint 160,31 milliards de USD, en hausse de 5,3%.

Un couple de chinois condamné à deux ans de prison pour avoir aidé légalement des victimes d'expropriations

La Chinoise Ni Yulan a été condamnée à deux ans et huit mois de prison et son époux Dong Jiqin à deux ans, a annoncé mardi un porte-parole du tribunal de Pékin qui a prononcé la sentence contre ces militants ayant fourni une assistance légale à des victimes d'expropriations. L'Union européenne et la fille du couple ont immédiatement appelé à la libération de Ni et de Dong, arrêtés il y a un an.

Ni, qui a déjà fait plusieurs séjours en prison, dont l'un la laissée handicapée, et Dong avaient été accusés lors d'un procès de quatre heures en décembre dernier de "provoquer des troubles" et de "détruire des biens publics et privés". Ni Yulan avait également été accusée de fraude, une charge qui lui vaut six mois sur l'ensemble de sa peine de prison, a précisé le porte-parole du tribunal de l'ouest de Pékin.

Présent avec une douzaine de diplomates et des journalistes qui n'ont pas pu entrer dans le bâtiment du tribunal entouré d'une centaine de policiers, un représentant de l'Union européenne a distribué une déclaration de l'UE qui se dit "profondément inquiète" après cette sentence et appelle à la libération des deux militants des droits de l'Homme.

Corée du Sud : les élections législatives s'annoncent serrées

Les législatives de mercredi en Corée du Sud devraient se jouer à quelques voix entre la majorité de droite, déjà sanctionnée lors d'élections locales pour sa gestion et son bilan économique contestés, et l'opposition de centre-gauche. A huit mois de la présidentielle, ce scrutin a valeur de référendum pour le président conservateur Lee Myung-Bak, qui arrive au terme de son quinquennat non renouvelable, et pour son parti.

Le Parti Saenuri ou Parti de la nouvelle frontière (NFP) - anciennement Grand parti national - détient depuis quatre ans au parlement une confortable majorité de 165 sièges sur 300, contre 89 sièges pour le Parti démocratique uni (DUP), principale formation d'opposition. Les derniers sondages annonçaient un résultat très serré pour le scrutin de mercredi avec environ 130 mandats chacun.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2012 à 12:04 :
On peut être au courant des saloperies de l'homme contre d'autres hommes et contre la nature et les animaux...mais un peu plus tard et si on sait chercher l'info.
Celles qui sont en train d'être pratiquées en ce moment c'est pour de rares initiés qui pratiquent pour beaucop le mensonge par omission et interêt personnel!
Si on a des ressources et de l'argent, ont peut traverser la vie sans être inquiété!
Tout s'achète!
a écrit le 10/04/2012 à 9:34 :
Je suis désolé mais j'ai déjà pris un peu d'avance sur les médias biaisés français.
Au Niger un hélicoptère piloté par des français s'est crashé (2 français tués et une demi-douzaine de chinois de la compagnie pétrolière chinoise qui exploite ce gisement). Le second fils Kadhafi sera jugé en Libye; pas au TPI de crainte qu'il parle trop des magouilles avec de nombreux dirigeants peu respectable...
Notre ami Cameron est au Japon où il négocie une grosse vente d'armements (plusieurs milliards). Notre agent commercial Sarko-Zorro risque de ne pas faire le poids...Les groupes de révoltés syriens ( beaucoup de mercenaires payés par le Quatar, la Turquie, l'Arabie Saoudite) utilisant de l'armement bien de chez nous refusent de signer des engagements écrits de cesser-le-feu. Toujours pas de nouvelles de ces officiers français qui seraient prisonniers. Au sujet de ce conflit, tout le monde ment...Conclusion: notre pauvre monde, si mal gouverné est aussi triste aujourd'hui qu' hier. Il fait beau en Haute-Savoie; ça c'est positif. Jean-Claude Meslin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :