Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce mardi 8 mai

 |   |  438  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Crise politique en Grèce, élections législatives en Syrie, chaises musicales en Russie... Retrouvez les sujets à suivre de l'actualité internationale en ce 8 mai.

Athènes toujours dans la crise... politique

La Grèce se cherche toujours un gouvernement de coalition capable de rassurer les marchés et la zone euro après le triomphe des partis hostiles à l'austérité aux législatives. Lundi soir, le chef des conservateurs Antonis Samaras, du parti de la Nouvelle Démocratie, a informé le président Carolos Papoulias de son échec et lui a restitué son mandat.

Ce "mandat exploratoire" sera remis à 11H00 GMT au dirigeant du deuxième parti, le Syriza (gauche radicale) Alexis Tsipras qui va à son tour tenter de former une coalition gouvernementale. Test de l'humeur des marchés, une émission de bons du trésor à six mois est prévue, vers 09H30, pour un milliard d'euros.

Union nationale en Israël

Le chef de l'opposition israélienne, Shaul Mofaz, a rallié, à la surprise générale, la coalition gouvernementale du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui a renoncé à des élections anticipées. La Knesset doit approuver dans la journée l'accord pour un gouvernement d'union nationale, qui donne une écrasante majorité parlementaire à M. Netanyahu. Conférence de presse de MM. Netanyahu et Mofaz à 09H00 GMT.

Des élections législatives surréalistes en Syrie

Alors que les combats font rage depuis un an entre les rebelles et le régime syrien, le résultat des premières élections législatives "multipartites", boycottées par l'opposition, est attendu. Mais le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a averti que la communauté internationale est engagée dans une "course contre la montre" pour éviter une guerre civile dans le pays. A New York, le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, s'adresse par vidéoconférence au Conseil de sécurité depuis Genève.

La santé de Ioulia Timochenko, enjeu géopolitique

L'opposante Ioulia Timochenko, en grève de la faim, doit être transférée de sa prison vers un hôpital afin d'y recevoir des soins pour de graves douleurs au dos. Son sort est devenu l'enjeu d'un bras de fer entre l'Ukraine et les Occidentaux, qui menacent de boycotter l'Euro-2012 en juin.

Jeu des chaises musicales en Russie

Après l'intronisation, hier de Vladimir Poutine à la tête de l'Etat, la chambre basse du Parlement russe, la Douma, doit confirmer Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre. Vice-versa.

Le procès du tueur de Norvège passe aux rapports d'autopsie

14e journée du procès d'Anders Behring Breivik et suite de la présentation des rapports d'autopsie des 69 victimes de la tuerie d'Utoeya. Cette présentation devrait durer jusqu'au 11 mai inclus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :