3.000 personnes évacuées après un nouveau séisme à Ferrare

 |   |  264  mots
La façade de la mairie de Sant'Agostino de Ferrare, percée de trous béants. Copyright AFP.
La façade de la mairie de Sant'Agostino de Ferrare, percée de trous béants. Copyright AFP. (Crédits : AFP)
La ville du nord-est de l'Italie a subi une forte réplique, d'une magnitude de 5,1, en début d'après-midi, après le séisme survenu dans la nuit. Ce dernier, qui aurait fait au moins quatre morts, a été ressenti à Bologne et à Milan.

Un nouveau séisme de magnitude 5,1 a frappé dimanche la zone entourant Ferrare, dans le nord-est de l'Italie, dans la plaine du Pô, a annoncé l'institut de géophysique. Selon la protection civile, 3.000 personnes ont été jusqu'à présent évacuées de leur domicile. Cette forte réplique du tremblement de terre survenu dans la nuit s'est produite à 15H18 et a duré plusieurs secondes, provoquant de nouveaux effondrements dans cette région au patrimoine classé. Dans le centre de Sant'Agostino de Ferrare, près de la grande ville, un nouveau pan de la mairie, déjà percée de trous béants, s'est écroulé. Le séisme, qui a fait au moins quatre morts, a aussi été ressenti à Bologne et Milan.

L'épicentre du séisme de la nuit a été localisé à Bologne

Cette secousse a entraîné la chute d'un pompier du haut d'un mur, près de la Tour de l'Horloge à Finale Emilia, selon les media italiens. Immédiatement secouru, le pompier a été transporté à l'hôpital, sans connaissance et dans un état grave, selon l'agence italienne Ansa. La plupart des personnes évacuées, 2.500, se trouvent en Emilie Romagne, dans la région de Modène, les 500 autres sont dans le département de Ferrare. Le séisme a aussi contraint les autorités à évacuer 500 détenus de la prison de Ferrare. Le premier séisme, de magnitude révisée à 6, a été enregistré par l'institut national de géophysique dans la nuit à 4H04. Il est survenu à 5,1 km de profondeur. Son épicentre a été localisé à Finale Emilia, à 36 km au nord de Bologne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2012 à 18:53 :
Quelle tristesse pour l?Italie, une pensée pou les familles des victimes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :