Corruption : le classement mondial 2012

 |   |  127  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Transparency International, qui lutte contre la corruption, a publié mercredi son dernier classement des pays en fonction de leur degré de corruption.

Voici le classement 2012 des pays les mieux et les moins bien notés par Transparency International en fonction du degré de corruption. Ce classement a été publié lundi par Berlin.

L'indice de 0 à 100 est claculé sur la base des données recueillies par 13 institutions internationales dont la Banque mondiale, les banques asiatique et africaine de développement et le Forum économique mondial. Plus l'indice est faible et plus le pays est perçu comme corrompu par les experts et les milieux d'affaires.

Classement mondial

1 Danemark 90
1 Finlande 90
1 Nouvelle-Zélande 90
4 Suède 88
5 Singapour 87
6 Suisse 86
7 Australie 85
7 Norvège 85
9 Canada 84
9 Pays-Bas 84
11 Islande 82
12 Luxembourg 80
13 Allemagne 79
14 Hong-Kong 77
15 La Barbade 76
16 Belgique 75
17 Japon 74
17 Royaume-Uni 74
19 États-Unis 73
20 Chili 72
20 Uruguay 72
22 Bahamas 71
22 France 71
... ... ...
30 Espagne 65
33 Portugal 63
... ... ...
72 Bosnie-Herzégovine 42
72 Italie 41
75 Libéria 41
80 Chine 39
... ... ...
94 Colombie 36
94 Grèce 36
94 Moldavie 36
... ... ...
163 Guinée équatoriale 20
163 Zimbabwe 20
165 Burundi 19

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2013 à 20:18 :
franchement on ne peut etre que d accord avec suissesse il est vrai qu en france les plus gros voleurs sont en haut de l etat.
Alors arretons de donner des leçons au autres alors que chez nous c est la loi du milieu
a écrit le 12/12/2012 à 20:18 :
Avant de faire la morale à vos voisins, commencez par balayer devant votre porte. N'est-ce pas par exemple en France que certains fonctionnaires haut placés vivent dans des appartements parisiens de luxe payés par le contribuable ? Cela s'appelle bel et bien de la corruption et vous ne verrez jamais une chose pareille en Suisse, tout simplement parce que c'est inimaginable et parce que les citoyens de ce pays n'accepteraient jamais de tels dérapages ! Avant de critiquer la Suisse où vous n'avez probablement jamais mis les pieds, remettez-vous un peu en question, informez vous de manière objective et surtout, mettez-vous au travail. Vu votre marasme actuel, cela ne pourra pas vous faire de mal !
Réponse de le 19/12/2012 à 20:15 :
J adore !!!! Merci suissesse ....
a écrit le 07/12/2012 à 11:56 :
la Suisse, le Luxembourg, le Japon peu corrompus ? On ne doit pas avoir la même perception de ce qu'est la corruption.
a écrit le 06/12/2012 à 18:26 :
Je n' ai encore jamais vu d'organismes faire de telles études en France....je pense que l'on gagnerait encore
quelques rangs !!! aprés tout il n' y a pas de mal à se faire du bien .
a écrit le 06/12/2012 à 13:16 :
La corruption, une épidémie planétaire?
a écrit le 06/12/2012 à 9:45 :

Les avoirs dissimulés au fisc français sont presque de l?ordre de toute la recette fiscale annuelle du pays 40 mds ?, et l?évasion fiscale,individus et entreprises confondus ,s?élève au minimun a 590 mds ? dont 108mds en suisse. Luxembourg,Royaume-Uni , îles caïmans,
Il ya trois pays qui sont devant la France et qui blanchissent l?argent sale
Européen, curieuse notation.
L?Ont-ils institutionnalisé en raison d?etat ?


Réponse de le 06/12/2012 à 10:53 :
OK, et qui possède ce pactole dissimulé de 40 MD ? sûrement pas les "pauvres". Et on dit aussi que ce sont les fonctionnaires qui coûtent trop cher ! Il faut regarder du bon côté et pas ressortir la sempertinelle rengaine contre le service public qui, s'il n'existait pas, plongerait notre pays (et pas seulement) dans une cacophonie insupportable.
a écrit le 06/12/2012 à 5:45 :
Ce classement est étrange, tous les paradis fiscaux sont dans le top.
Réponse de le 06/12/2012 à 17:29 :
Parce ce qu'il ne faut pas confondre les deux fléaux qui accompagnent la globalisation ds l'économie à savoir la corruption illégale et optimisation fiscale légale, mais toute les deux mortifÚres pour les populations où qu'elles vivent
a écrit le 06/12/2012 à 0:45 :
étrange, on était 23 eme des pays les plus corrompus l'an dernier !!!
a écrit le 06/12/2012 à 0:44 :
tiens, c'est le seul indice sur lequel on progresse, on était 23eme ! ça commence par les députés et sénateurs qui ont confirmé leurs caisses noires, 120 000e et 140 000e par an sans justificatifs, les sénateurs qui s?octroient 1,5 millards en toute illégalité pour améliorer leur retraite déjà très intéressante, les syndicats qui nous coûtent 5 milliards... mais tous nous disent qu'il est impossible de diminuer la dépense publique, ce serait moins de policiers, d'infirmières ... comment se sortir de cette dictature démocratique ?
a écrit le 05/12/2012 à 23:15 :
...la Suisse 7ème malgré tout l'argent sale qui fait la richesse de ses banques(?)...
Réponse de le 05/12/2012 à 23:24 :
Ils sont sur le marché du recel, c'est un autre secteur d'activité :-)
a écrit le 05/12/2012 à 20:17 :
La France derriÚre l'Uruguay !! Ce n'est pas sérieux. En matiÚre de transparence il serait intéressant de savoir d'où Transparency Internatuonal tient ses capitaux et subventions. Ils ne répondent jamais précisément à cette question. Les dés sont bien entendu pipés de la part d'une ONG trÚs opaque !!
a écrit le 05/12/2012 à 19:14 :
C'est rigolo, on demande à des institutions bancaires de quantifier le degré de corruption des pays en fonction de l'idée qu'ils s'en font.
Car après tout, c'est bien connu, les banques sont des modèles de probités.
A moins que l'on attend d'elles qu'elles nous livrent leurs "bons" clients?
J'ai hâte de voir le classement des hommes politiques de plus mauvaise foi établit sur le ressentiment de leur chef de cabinet.
Et là, on va voir ce qu'on va voir, ...
a écrit le 05/12/2012 à 17:22 :
je pense que les politiques francais sont les premiers corrompus au niveau européen, et je suis loin du compte.
Réponse de le 06/12/2012 à 12:10 :
Je pense que vous connaissez mal les politiques des autres pays.
a écrit le 05/12/2012 à 15:43 :
Des propositions sur la transparence de la vie publique ont été rejetées par L'Assemblée nationale l'année dernière ; les députés tant de droite que de gauche se plaignant qu'elles encourageraient le « voyeurisme » et « l'atteinte à la vie privée ». Voilà une défense cocasse de la dignité des hauts représentants de la république, quand on la contraste avec l'ouverture pratiquée par les sept monarchies placées parmi les dix meilleurs du classement.
a écrit le 05/12/2012 à 15:05 :
Quel est véritablement l'intérêt de ce classement? Je ne connais pas les Bahamas ou la Barbade mais où est la transparence par rapport à la France?
Ce classement repose sur des critères de droit je pense plutôt droit anglo saxon est-ce comparable. j'entendai ce midi sur France inter la resposnsable française de l'organisation qui citait comme modèle la commission auropéenne en citant le lobbying. quelle est la limite entre lobbying et corruption le curseur n'est pas toujoursévident à positionner. pour les juristes il suffit que le droit soit respecté mais quant à la justice ça c'est un autre mot et un autre monde souvent étranger aux juristes.
a écrit le 05/12/2012 à 14:41 :
Pour gagner en clarté, ci dessous la définition de la corruption qui n'inclut d'ailleurs pas le lobbying. Néanmoins, les outils permettant de combattre la corruption ont des conséquences très claires sur l?activité de lobbying.

Selon Transparency International, « la corruption consiste en l?abus d'un pouvoir reçu en délégation à des fins privées »3. Cette définition permet d'isoler trois éléments constitutifs de la corruption :
> l?abus de pouvoir ;
> à des fins privées (donc ne profitant pas nécessairement à la personne abusant du pouvoir, mais incluant aussi bien les membres de sa proche famille ou ses amis) ;
> un pouvoir que l?on a reçu en délégation (qui peut donc émaner du secteur privé comme du secteur public).

Tranparency utilise également parfois cette définition : « abus de pouvoir à finalité d?enrichissement personnel ».
a écrit le 05/12/2012 à 14:39 :
Pourquoi ils sont nommés les paradis fiscaux, car les dirigeants de ces pays savent bien gérer avec une petite taille de gouvernement bien payée ( mais s'ils ont commis des délits graves, ils seront mis en prison ). C'est comme ça, le pays n'a pas besoin de taxer n'importe quoi comme en France + le TVA ( inventé par VGD ) Je salue ces dirigeants qui sont bien payés et le pouvoir d'achat de leurs contribuables est très raisonnable par rapport leur revenue.
a écrit le 05/12/2012 à 13:53 :
... de voir le classement de la Chine, placée devant la Grèce... un pot de vin versé à un homme politique chinois, ou à tout un appareil, aura d'autres conséquences il me semble... Transparency International est certainement noyautée pour publier de telles inepties...
Réponse de le 05/12/2012 à 16:46 :
pour ne rien dire de la place de Singapour, Chinois par son establishment même mâtiné d'anglo-saxon...il faut y croire...
Réponse de le 06/12/2012 à 9:05 :
C'est la qu'on voit l'ignorance des français de l'économie mais aussi des autres pays! Singapour est un des pays les moins corrompus au monde, la France ressemble plus à une république bananière. Et vu les bras cassés qui nous gouvernent, en pensant que notre pays est le plus beau, le plus riche... on aura le niveau du zimbabwe dans quelques années, n'en déplaisent aux franchouillards qui ne sont jamais sortis de leur village....
a écrit le 05/12/2012 à 12:46 :
Nous sommes devant la Grèce ????
Réponse de le 05/12/2012 à 13:25 :
Oui, parce que nous sommes moins corrompus...
a écrit le 05/12/2012 à 12:42 :
La corruption étant par essence souvent raffinée,toujours souterraine, comment peut-on la chiffrer ,mille milliards de bakchichs-bouzouk comme dirait le capitaine Haddock !!
a écrit le 05/12/2012 à 11:50 :
et où se situe la Russie ???
Réponse de le 05/12/2012 à 16:06 :
@bariboy: mets la Russie bonne dernière, ça va te rassurer :-)
a écrit le 05/12/2012 à 11:42 :
très intéressant et très curieux : on retrouve les paradis fiscaux (suisse, luxembourg, singapour, la barbade, les bahamas) en haut du tableau des moins corrompus. Est-ce un hasard ? peut être pas : c'est là que l'argent est le mieux blanchi (fait penser à une certaine lessive qui lave plus blanc que blanc).
à méditer.. ou peut-être pas.
Réponse de le 05/12/2012 à 12:32 :
Mais puisque l'article vous dit que c'est un indice de perception, cela signifie qu'il ne vaut pas grand chose
a écrit le 05/12/2012 à 11:41 :
La grèce est pourtant moins corrumpu que ...certains pays africains. Mais nous, européens "solidaire" entretenont la corruption. Donc, c'est de la corruption contagieuse et solidaire. Puis la France rentre bien dans le tableau des "PIIGS"...
a écrit le 05/12/2012 à 10:52 :
La france ne s'illustre pas par sa vertu en terme de corruption. On y fait du traffic d'êtres humains.
a écrit le 05/12/2012 à 10:15 :
Il est où le lien sur Transparency International pour consulter soi-même la liste et une analyse digne de ce nom avec ses conclusions instructives sur le niveau de la zone Euro et les recommandations de l'institut?
Franchement, ce type d'article vidé de sa coquille n'est pas digne de La Tribune...
Je préfère boire directement à la source...
Réponse de le 05/12/2012 à 11:30 :
Nos commentaires ont dû se croiser. Si le classement de la France peut surprendre, voir aussi celle de la Grèce. Placée au 80e rang mondial en 2011, elle dégringole au 94e en 2012 notamment pour cause d'évasion fiscale.
a écrit le 05/12/2012 à 10:07 :
L'argumentation donnant lieu à ce classement peut être consulté sur : http://www.transparency.org/country#FRA_Overview
a écrit le 05/12/2012 à 9:47 :
Jérôme CAHUZAC est dans le classement ?
a écrit le 05/12/2012 à 9:34 :
Et la si on fait le rapport entre le poid de la fonction publique et para-publique, on se rend compte que moins l etat intervient, moins la corruption est presente.... A mettre aussi en rapport avec les derives de l assistanat et de la fiscalite.... bref , c est sur que l economie souterrainne est meilleure pour le developpement du pays.... a bon entendeur....
Réponse de le 05/12/2012 à 9:49 :
C'est vrai que la Finlande et la Suède sont réputés pour leur absence d'État et la Somalie pour sa fonction publique écrasante... Vous dites n'importe quoi.
Réponse de le 05/12/2012 à 9:49 :
Très juste, je me faisais la même réflexion, les premières places du classement sont détenues toujours par les mêmes, à savoir les pays les plus libéraux (moins d'Etat mais un véritable Etat de Droit), ET les plus prospères... Peut-être qu'un jour les alter-comprenants et autres idolâtres du tout-Etat finiront par comprendre que ce n'est peut-être pas un hasard.
Réponse de le 05/12/2012 à 9:51 :
Enfin le 1er du classement c'est quand même le Danemark, qui a un des plus gros secteurs public au monde ...
Réponse de le 05/12/2012 à 10:15 :
Pleinement d'accord avec @Réalité et Euh.

Revoyez vos chiffres, le Danemark la finlande et la Suède ( respectivement 1er ex aequo et 4ème) sont 3 des pays avec le plus haut taux de dépense publique sur le PIB au monde. En réalité, le classement semble montrer à l'inverse que plus l'Etat est interventionniste et plus le service public est développé moins il y a de corruption...
Réponse de le 05/12/2012 à 10:18 :
Ne pas confondre SERVICE PUBLIC ET FONCTION PUBLIQUE. ce sont 2 choses differentes en plus je n ai pas parle d absence d etat mais de POID de ce dernier faudrais apprendre a lire!!! La Suede et le Danemark contrairement a ce qui est ecrit par @realite (je vous invite a verifier dans l encyclopedie universalis ou dans les chiffres de l ocde) ont proportionnellement par rapport a la taille de leur Etat et leur population, au minimum moitie moins de fonctionnaires que la France, les SERVICE PUBLIC y sont bien presents (creche, transport....) mais sont assure par des entreprises privees dont les salaries sont sous contrat prive.... quand a l exemple isole de la Somalie je vous y oppose la Chine, la Grece, Le Chili, La Colombie, L Espagne ou l Etat est omnipresent et omnipotent, Tout comme la France! A l inverse regardez donc en haut: Une MAJORITE DE PAYS OU L ETAT EN TANT QU ENTITE PUBLIQUE EST REDUITE A SA STRICTE FONCTION REGALIENNE !!!! >>>> MOINS D ETAT MOINS DE PUBLIC ET DE PARA-PUBLIC !!!!!!!
Réponse de le 05/12/2012 à 10:22 :
Je ne pense pas qu'on puisse conclure dans l'autre sens non plus: Australie, Canada, Singapour, (Suisse), sont réputés pour avoir un Etat assez restreint.
Réponse de le 05/12/2012 à 11:04 :
Vous pourriez sortir des chiffres ? Parce que ce que je trouve en cherchant rapidement (Index of Economic Freedom de 2011 rapporté par wiki), c'est que Danemarke et Suède sont à 51.8 et 52.5% de public spending, soit presqu'exactement au même niveau que la France (52.8) et presque les premiers si on enlève les aberations type Zimbabwe.

Vous parlez de nombre de fonctionnaire. Premièrement, ce n'est pas la façon dont on mesure le poids de l'état (c'est par les dépenses et/ou les prélèvements publics). Deuxièmement, il semble que le Danemarke ait au contraire plus de personnes employés par l'Etat (au moins 1/3 d'après ce que je peux voir), donc je ne comprend pas votre commentaire. Si vous avez d'autres chiffres, j'ai hâte de les voir.

Ce qui est vrai, c'est que tous ces pays sont souples et avec une législation assez compréhensible.
Réponse de le 05/12/2012 à 13:38 :
C'est sur que l'empilement de texte symptomatique de la France et des séances de nuit de ses assemblées, ne risque pas de permettre la moindre lisibilité législative et juridique, et donc garanti à nos élites une certaines impunité... Mais il y a du progrès sur les procédures de marchés publics.
Réponse de le 05/12/2012 à 16:11 :
@Mat: la solution serait donc de n'avoir que des fonctionnaires :-) mais au fait, on fera comment pour les payer si plus personne ne produit les richesses ??? :-)
Réponse de le 05/12/2012 à 16:47 :
Facile ! On emprunte et on laisse la dette à nos enfants et petits-enfants et arriere-petits-enfants et arriere-arriere- ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :