La Chine réorganise ses agences gouvernementales

 |   |  329  mots
Le nouveau président chinois Xi Jinping . Copyright Reuters
Le nouveau président chinois Xi Jinping . Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pékin prévoit la division par deux du nombre d'agences de niveau ministériel. Le puissant mais impopulaire ministère des Chemins de fer va être dissolu.

Grande restructuration en vue en Chine. Dimanche, Pékin a dévoilé les détails d?un vaste plan de réorganisation gouvernementale qui prévoit notamment de diviser par deux le nombre d?agences de niveau ministériel. Un rapport devait être présenté dimanche à l'Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement), dont la session annuelle se déroule actuellement à Pékin.

Ce plan de restructuration, le plus ambitieux depuis 1998, vise à améliorer l'efficacité du travail gouvernemental et à répondre aux critiques de l'opinion publique sur l'ampleur de la bureaucratie.

Démantèlement du ministère des Chemins de fer

Le ministère des Chemins de fer, dont la réputation a été durement entamée par divers scandales, sera démantelé.

Ses services seront placés sous le contrôle du ministère des Transports. Une Administration d'Etat des chemins de fer sera chargée du fonctionnement administratif du défunt ministère, des normes techniques ferroviaires, de la sécurité sur le réseau et du contrôle de la qualité, a précisé l'agence Chine nouvelle. Les missions commerciales de l'ex-ministère seront confiées à une autre agence d'Etat, chargée notamment du transport fret et passager.

L'édification rapide du réseau ferroviaire chinois a été ternie ces dernières années par des scandales et notamment la chute de l'ancien ministre des Chemins de fer, qui attend de comparaître devant la justice.

La Commission du planning familial également visée

Pékin prévoit par ailleurs de fusionner la Commission du planning familial et le ministère de la Santé, ou encore de renforcer les pouvoirs des régulateurs dans les domaines de l'alimentation et des médicaments, précise un communiqué diffusé pendant la réunion annuelle du parlement.

Tout comme le ministère des Chemins de fer, la Commission du planning familial a été affectée ces dernières années par de nombreux scandales, et est particulièrement impopulaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2013 à 11:32 :
Je pense que ce rédacteur devrait être...renvoyu.
En fait, il est encore très difficile de savoir exactement ce qui se passe à l'intérieur du PCC. Espérons que ce ne soit pas un écran de fumée et qu'ils dégraissent effectivement. Ce dont les chinois se plaignent le plus, c'est de la corruption des apparatchiks de niveau subalterne.
a écrit le 11/03/2013 à 10:01 :
et voilà les chemins de fers chinois destinés à devenir des lupanars/
plus de coucher dur rien que des couchers mous
a écrit le 11/03/2013 à 8:39 :
Et en France, quand va-ton réduire drastiquement le nombre d'agences, commissariats, comités, hauts bidules et machins, qui ne servent à rien et coûtent des fortunes ? Sans parler du nombre de ministères à diviser par 2 au moins, et du nombre d'élus.
a écrit le 11/03/2013 à 0:34 :
Avant de parler de la Chine, il faudrait peut-être penser à maîtriser sa propre langue maternelle?
Un ministère va être "DISSOLU"? Mais qu'est-ce que cela signifie? Tout le monde va aller se débaucher!?
C'est franchement atterrant de constater chaque jour la progression de l'analphabétisme dans ce pays, y compris chez les gens qui ont fait des études.
A bon entendeur...
Réponse de le 11/03/2013 à 14:24 :
A force d'abaisser la qualité du bac pour que tous les élèves soient reçus, il ne faut pas s'étonner de retrouver de telles fautes dans des articles...
a écrit le 10/03/2013 à 18:44 :
" ...ministère des Chemins de fer va être dissolu "

Si ce ministère est vraiment dissolu, il vaudrait mieux le dissoudre ...

Des fois, on rigole bien en lisant les informations, mais ce n'est pas souvent. Là, ce n'est pas mal du tout.
a écrit le 10/03/2013 à 14:00 :
Par contre, visiblement, le Ministère de la Vérité n'a pas été démantelé...
a écrit le 10/03/2013 à 13:28 :
Bon ! Sait-on encore parler français à la Tribune !!! J'invite le rédacteur du titre de ce papier à consulter un dictionnaire d'école primaire pour apprendre le sens du mot dissolu. A moins qu'il ne s'agisse d'un lapsus révélateur ...
Le ministère des chemins de fer sera donc DISSOUS tout simplement, ce qui n'empêche point que ses agents puissent avoir des M?URS DISSOLUES ! ;-)
a écrit le 10/03/2013 à 12:00 :
Meme les chinois font ce que les français refusent de faire chez eux, soit dégraisser le mammouth.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :