Le Japon redevient exportateur de matériel militaire

Pour la première fois depuis 1967, le Japon va vendre des armements à l'étranger, comme l'a décidé le Premier ministre conservateur Shinzo Abe, qui a également autorisé l'armée du pays à participer à des manœuvres avec des contingents étrangers.
Selon les nouvelles règles, approuvées par Washington, le Japon s'interdit toutefois les exportations d'armes qui pourraient représenter une menace pour la paix et la sécurité mondiales, et le gouvernement s'assurera au préalable contre tout risque de ré-exportation vers un pays tiers.
Selon les nouvelles règles, approuvées par Washington, le Japon s'interdit toutefois les exportations d'armes qui pourraient représenter une menace pour la paix et la sécurité mondiales, et le gouvernement s'assurera au préalable contre tout risque de ré-exportation vers un pays tiers. (Crédits : Reuters)

Le Japon s'apprête à donner le feu vert à ses premières exportations d'armement, avec la vente de capteurs aux Etats-Unis, après avoir assoupli les règles qui lui interdisaient de vendre à l'étranger des équipements militaires, a indiqué dimanche la presse nippone.

Mitsubishi Heavy Industries veut exporter ces capteurs à haute performance qui seront utilisés par les Etats-Unis dans son système de missiles de défense, le PAC-2, destiné à être vendu au Qatar, a précisé le quotidien des affaires Nikkei, sans citer de source.

Interdiction levée en avril

Le Japon avait levé début avril l'interdiction de vendre des armes à l'étranger qu'il s'était imposé en 1967. Le pays peut ainsi se joindre à des programmes conjoints de développement dans l'armement et renforcer son industrie de la défense.

Tokyo peut désormais exporter du matériel militaire à des pays qui se situent le long de voies maritimes par lesquelles transitent les indispensables et vitales importations de pétrole et de gaz du Japon.

Selon les nouvelles règles, approuvées par Washington, il s'interdit toutefois les exportations d'armes qui pourraient représenter une menace pour la paix et la sécurité mondiales, et le gouvernement s'assurera au préalable contre tout risque de ré-exportation vers un pays tiers.

Un système de missiles de défense pour le Qatar

Le Japon estime que le système de missiles de défense destiné au Qatar ne risque pas d'envenimer un conflit en cours, a ajouté le Nikkei, qui précise que la décision devrait être annoncée d'ici la fin du mois.

Après avoir autorisé les exportations militaires, le gouvernement a pris le 1er juillet la décision historique d'autoriser les forces armées nippones à participer à des opérations militaires extérieures afin d'aider des alliés, une première depuis l'instauration en 1947 d'une Constitution pacifiste.

La menace chinoise

Pour justifier ses choix, le Premier ministre conservateur Shinzo Abe invoque depuis des mois les menaces croissantes pour le Japon et ses habitants, dans une allusion claire aux ambitions régionales de la Chine, dont l'augmentation du budget militaire est chaque année à deux chiffres.

Cette évolution approuvée par Washington constitue un tournant majeur dans l'histoire du pays depuis la fin de la dernière guerre, car derrière la formulation de "droit à l'auto-défense collective" se cache en fait la possibilité d'engager les soldats nippons dans des opérations militaires extérieures afin d'aider des alliés, au premier rang desquels les États-Unis.

Concrètement, des soldats japonais pourront secourir des forces d'un pays allié attaquées et ce même si le Japon n'est pas directement attaqué lui-même.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 07/07/2014 à 13:57
Signaler
Le japon va devenir le bras agressif des américains sur le théatre extérieur du pacifique comme le fut les cubains de fidel castro pour le compte de l'ex URSS!

à écrit le 07/07/2014 à 13:35
Signaler
Je ne vois pas comment le Japon peut se prémunir des risques de ré-export de son matériel militaire. Il cherche à combler son déficit commercial, en devenant vendeur d'arme.

à écrit le 07/07/2014 à 13:31
Signaler
Hai hai hai ,un nouvel arrivant sur le marché florissant et qui risque d'exploser de l'armement !Au detriment de qui ? Actuellement les USA premier ,la Russie seconde ,la Chine troisieme ,l'Allemagne quatrieme et la France cinquieme.Le yen est une mo...

à écrit le 07/07/2014 à 8:56
Signaler
Je ne dirais qu'un mot comme dit Jules Edouard Moustique Banzai.

à écrit le 07/07/2014 à 8:28
Signaler
Le Japon obéit à ses maitres américains qui vont l'entrainer dans la guerre. Il faut se rappeler qu'Obama a fait le tour d'Asie dernièrement pour convaincre les gouvernements de pleinement s'allier aux états-unis. Les Philippines suivent ainsi le m...

à écrit le 07/07/2014 à 1:38
Signaler
L'Italie et le Japon étaient les alliés des Nazis. Les USA les ont désarmés en 1945. Et là ils les réarment. Si le Japon redevient militaire, c'est pas bon pour la région, avec la Chine en face.

le 07/07/2014 à 13:17
Signaler
Les japonais ont pris deux toutes petites bombes atomiques sur le museau .C'est un pays trés petit grand comme l'Aquitaine avec 120 millions d'habitants de plus en plus vieux dessus;Si un nouveau conflit avec une composante nucléaire devait exister ,...

le 08/07/2014 à 12:02
Signaler
Japon = 378 000 km2, Aquitaine = 41 000 km2

à écrit le 06/07/2014 à 18:43
Signaler
LA VENTES DARMES ET LEURS FABRICATION DANS UN BUT DE RENTABILITER ET DESSASTREU POUR LA PAIX DANS LE MONDE???

le 07/07/2014 à 14:01
Signaler
Qui est le prédateur de l'homme ??

à écrit le 06/07/2014 à 12:20
Signaler
en fait de la menace militaire , le gouvernement japonais cherche des devises pour redresser son économie engluée dans une dette pharaonique , donc il essaie de chercher une porte de sortie et grâce a sa technologie peu réussir , par contre son secte...

le 06/07/2014 à 16:38
Signaler
Normal le Japon est un pays de vieux conservateurs, qui n'offre aucun avenir à sa jeunesse, comme la France qui suit le même chemin.

le 06/07/2014 à 21:06
Signaler
Pas vraiment une histoire de renflouement, c' est mort... plutôt ceci, ce qu' à du mal a dire la dépêche, les autorités japonaises veulent la guerre, comme les us et comme l' europe la voudront.. reste à voir si comme l' autriche-hongrie en son temps...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.