Libye : Allemands et Britanniques invités à quitter la pays

La dégradation de la sécurité dans la capitale libyenne a conduit plusieurs pays, dont les États-Unis et la Turquie à évacuer leur personnel diplomatique. Les Nations unies ont elles aussi retiré leur personnel du pays.
Interrogé pour savoir si la France allait faire de même, l'entourage du ministre français des Affaires étrangères a indiqué qu'une telle mesure n'était pas à l'ordre du jour. (Photo : Reuters)
Interrogé pour savoir si la France allait faire de même, l'entourage du ministre français des Affaires étrangères a indiqué qu'une telle mesure n'était pas à l'ordre du jour. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

Un seul mot d'ordre : fuir le pays. Après l'Allemagne, c'est le Royaume-Uni qui a appelé ses ressortissants à quitter la Libye, théâtre de violences meurtrières. Son ambassade reste ouverte mais avec un personnel réduit, selon de nouvelles recommandations publiées sur le site du Foreign Office.

"En raison de l'intensification des combats à Tripoli et de l'instabilité régnant dans toute la Libye, le Foreign Office déconseille tout voyage en Libye. Les ressortissants britanniques en Libye doivent partir maintenant par des moyens privés."

Des combats entre les forces spéciales libyennes et des miliciens islamistes ont fait au moins 36 morts entre samedi soir et dimanche matin à Benghazi, la principale ville de l'est du pays

Un "risque réel" pour les agents américains

Berlin a également enjoint dimanche tous ses ressortissants à quitter la Libye. "La situation est extrêmement imprévisible et incertaine", met en garde le ministère, qui estime que "les ressortissants allemands encourent un danger accru d'enlèvements et d'attentats".

Les Nations unies ont déjà retiré leur personnel de Libye. Les États-Unis quant à eux ont évacué samedi tout le personnel diplomatique de leur ambassade en Libye en raison d'un "risque réel" pour leurs agents, selon le secrétaire d'État américain John Kerry.

Celui-ci a précisé que les États-Unis avaient "suspendu" leurs opérations diplomatiques en Libye, mais ne fermaient pas pour autant leur ambassade, s'adressant à des journalistes à Paris à l'issue d'une réunion internationale sur la situation à Gaza.

La France maintenant ses effectifs mais avertit ses ressortissants

Interrogé pour savoir si la France allait faire de même, l'entourage du ministre français des Affaires étrangères a indiqué qu'une telle mesure n'était pas à l'ordre du jour et que la France maintenait ses effectifs en Libye à l'instar d'autres pays européens. L'ambassade américaine se trouve dans une zone exposée, où se déroulent des combats, a précisé cette source.

Une mise à jour datée du 26 juillet sur le site France Diplomatie met toutefois en garde contre le risque pour les ressortissants français de se retrouver piégés dans le pays :

"En raison d'une possible fermeture de l'espace aérien, les Français résidant en Libye sont invités à prendre toutes leurs dispositions."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 01/08/2014 à 16:31
Signaler
Tous les pays de la région vont subir les conséquences d’une façon ou une autre, directement ou indirectement. Si, j’ai a choisir entre l’état actuel de la Libye et L’ex président, j’aurais choisi certainement Kadhafi peu importe les opinions de ce...

le 09/08/2014 à 15:13
Signaler
La chute de la Libye a précipité la crise énergétique mondiale tout en contribuant a` la déstabilisation de cette région sous plusieurs formes, impossible de les énumérer avec précision.

à écrit le 28/07/2014 à 11:37
Signaler
Merci de publier mon commentaire au non de la liberté d'expression!

à écrit le 28/07/2014 à 10:12
Signaler
Une fois le feu éteint en reviendra pour le pétrole! A moins que les installations sont bien sécurisées (comme c'est toujours le cas) pour bien pomper à fond. Le peuple,..., quel peuple, il y en n'a pas c'est juste 5 millions. Ce n'est pas beaucoup q...

à écrit le 28/07/2014 à 9:06
Signaler
Merci au philosophe à 2 euros et à sarko : super résultat comme Buch vous rentrez dans l' histoire .

à écrit le 28/07/2014 à 5:32
Signaler
Bon cher BHL, toi toujours aussi prompt à te montrer devant les caméras du monde entier, tu y vas quand en Lybie pour faire le SAV ??

à écrit le 27/07/2014 à 18:56
Signaler
Oui mais il y a maintenant des élections dans ce pays, c'est cela la démocratie. Bon, il existe encore quelques foyers de tensions de-ci de-la...pour vous faciliter la compréhension c'est un peu comme si les basques se tiraient à bourre pif avec les ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.