Focus Expostition universelle 2010

Le Pavillon a pour objectif d'être exemplaire en matière de développement durable. Les principes de construction retenus sont : une faible consommation énergétique, un renouvellement, une dépollution et une déshumidification de l'air, une distribution en eau potable et un aménagement intérieur flexible.

Ce parallépipède a été conçu comme un bloc suspendu entouré de bambous au-dessus d?un rez-de-chaussée pratiquement intégralement vitré, construit avec des composants dits « monomurs », ou thermopierre recyclables qui sont une combinaison de matières premières naturelles (eau, sable, chaux) et de millions de bulles d?air. La façade ouest de l?établissement est végétalisée ombrageant la paroi et limitant la température de cette dernière en saison chaude.
Le bâtiment a une surface de 3 123 m² y compris la zone du jardin. Il fait 50,5 m x 15 m sur 4 étages. Au rez-de-chaussée, il y aura un espace exposition, une salle de conférence pouvant accueillir de 80 à 150 personnes, un business center et au dernier étage un restaurant-école, porté par l?Institut Paul Bocuse. Le Pavillon est conçu suivant une série de demi-niveaux qui donnent des visions en surplomb des différentes expositions. Les travaux ont commencé en octobre 2008.

A mi-chemin entre les brasseries et les bouchons lyonnais, le Restaurant-Ecole exprimera la gastronomie française en travaillant avec des produits de saison. Le restaurant établi au dernier étage a une capacité d?accueil de 120 places sur un espace total de 203 m², quatre salons lounge et une terrasse de 56 m².
Le Restaurant-Ecole contribue aussi à la professionnalisation des chefs chinois et formera entre 180 et 240 élèves en trois sessions annuelles, en partenariat avec des écoles d?art culinaire shanghaiennes.

En rapport avec la traditionnelle fête des Lumières (qui a eu lieu du 5 au 8/12) à Lyon, la Région Rhône-Alpes et ERAI en lien avec la ville de Lyon et le Cluster Lumières, ont également été choisis pour assurer l?éclairage urbain architectural et festif de la zone des Meilleures Pratiques Urbaines (UBPA), avec l?éclairage des espaces publics, du Pavillon, de l?ensemble des bâtiments de l?exposition et les éclairages évènementiels. Les trois partenaires devraient également assurer l?éclairage de la cheminée d?une centrale électrique transformée pour l?Exposition universelle en centre de conférence et démonstrateur d?énergies renouvelables baptisée « Tour d?harmonie ».

Avec ses 3000 variétés de roses cultivées dans la région rhônalpine, cette roseraie créée par Ilex Paysages avec huit rosiéristes rhônalpins proposera des carrés des plus belles roses au monde. Des rosiéristes chinois étaient d?ailleurs en visite dans les plantations rhônalpines le mois dernier pour asseoir leurs compétences en la matière.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.