La diplomatie au service de l'économie

 |  | 324 mots
Active sur tous les plans, l'ambassade de Chine à Paris consacre beaucoup d'énergie au renforcement des relations commerciales.

Rencontres avec les lobbys et les parlementaires, vernissages, visites de terrain? L?agenda de l?ambassadeur de Chine à Paris ressemble à celui d?un ministre. Quan Kong ?uvre en permanence au renforcement de la coopération sino-française dans tous les domaines. L?ambassadeur cherche à approfondir les relations en matière politique, culturelle, éducative, scientifique mais aussi commerciale.

L?an dernier, devant une assemblée du MEDEF, Quan Kong invite les patrons français à exporter en Chine sur « un grand marché à vive croissance, un grand marché à conquérir [où] les produits de consommation de France sont très bien accueillis ».

Pour l?ambassade de Chine, développer le commerce tient de l?évidence. Le bureau du conseiller économique et commercial est particulièrement actif et dispose même de son propre site Internet. « Nous travaillons toujours dans le sens d?une amélioration des relations économiques entre les deux gouvernements » explique M. Xu, premier secrétaire chargé des affaires commerciales de l?ambassade. Dans les bureaux de l?avenue George V, on ?uvre à l?échelle du pays, maniant le langage avec précaution.

En août 2008, l?ambassadeur alerte ainsi la France sur « les conséquences graves » d?une rencontre entre le président de la République Nicolas Sarkozy et le dalaï-lama? Une polémique qui refroidit considérablement les rapports entre la France et la Chine. Et si M. Xu estime que « politique et économie sont deux choses distinctes », il reconnaît toutefois que la rencontre entre le président chinois Hu Jintao et Nicolas Sarkozy au sommet du G20 a relancé l?idée d?une mission d?achat reportée sine die depuis janvier. « Fin novembre, une délégation d?entreprises chinoises menée par notre ministre du commerce est venue acheter des produits et des services français », se félicite-t-il, avant d?ajouter, « cette mission avait été repoussée en raison des tensions entre nos deux pays. »

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :