L'Europe du nord plus attrayante pour les PME

 |   |  382  mots
Les Etats membres du centre et du sud de l'Europe restent à la traîne derrière leurs homologues du Nord, quant au respect des critères du SBA ("Small Business Act"), selon une étude de la Commission européenne.

L?étude des fiches techniques du Small Business Act (SBA), qui permettent un classement des Vingt-Sept quant à leurs initiatives en faveur des petites et moyennes entreprises (PME), révèle que la Belgique, le Danemark, la Finlande, l?Irlande, les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni, ainsi que la Lituanie et l?Estonie, sont les Etats membres les plus performants en la matière.

Cette nouvelle est tombée quelques heures après le lancement de la première semaine européenne des PME, ce mecredi 6 mai. Une série d?évènements dans toute l?Europe sera organisée à cette occasion.

La Bulgarie, Chypre, la République tchèque, la Grèce, la Hongrie, l?Italie, la Pologne, la Roumanie et l?Espagne sont quant à elles les pays moins performants. Ce qui amène les chercheurs à conclure que les pays de l?Europe du Sud et du Centre ont tendance à avoir un environnement moins attrayant pour l?entreprenariat.

Les rapports individuels sur chaque pays ont été publiés conjointement au rapport annuel de 2008, qui compile les résultats de plusieurs statistiques sur la contribution des petites entreprises à l?économie européenne.

Les PME constituent plus de 99% de l?économie de l?UE hors affaires financières, et la grande majorité sont des micro-entreprises.

Le rapport montre que 84 % des nouveaux emplois créés en 2007 l?ont été dans des petites structures. Mais il rappelle que la capacité des PME à créer de l?emploi a été sérieusement entravée par les difficultés d?accès aux crédits dus à la crise financière. Les PME sont, en effet, particulièrement vulnérables au resserrement de crédits car dépendants de ceux-ci, et ont un recours limité aux marchés financiers, selon le rapport.

Le Small Business Act (SBA) demande aux Etats membres de respecter le principe de "penser d?abord aux petits", lorsqu?ils conçoivent leurs politiques en faveur des entreprises. Les PME doivent devenir une des priorités des gouvernements nationaux et locaux lorsqu?ils proposent une nouvelle législation.

Faciliter l?accès à la finance, mettre à niveau les connaissances, promouvoir l?innovation et encourager les petites entreprises à tirer le meilleur usage du marché intérieur, sont les autres priorités du SBA.

 

Site d'EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Normal

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :