José Manuel Barroso sur le point de présenter son programme des cinq ans à venir

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré qu'il enverrait la semaine prochaine aux groupes politiques du parlement européen son programme pour les cinq prochaines années à la tête de l'exécutif européen.

Le président de la Commission a travaillé pendant les vacances. Il a en effet échafaudé un programme de travail détaillé pour les cinq prochaines années à la demande des groupes politiques du parlement européen. Après une réunion de travail avec la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaite, le 25 août, José Manuel Barroso a déclaré à la presse de manière informelle qu?il enverrait son texte aux eurodéputés la semaine prochaine. Il a ajouté être prêt à en discuter avec ceux qui le souhaiteraient les 8 et 9 septembre.

Le "travail d?été" de José Manuel Barroso, comme l?ont qualifié les journalistes, est devenu nécessaire lorsque les groupes socialiste, libéral et vert ont explicitement fait savoir qu?ils n?accepteraient pas un plan similaire à celui que José Manuel Barroso avait présenté aux chefs d?Etat et de gouvernement lors du sommet de juin (EurActiv.fr 17/06/09).

Les Socialistes et Démocrates (S&D) souhaitent en particulier que José Manuel Barroso y intègre une partie de leur programme pour les élections européennes. Dans une lettre ouverte, Martin Schulz, président du groupe S&D au parlement européen, a formulé onze exigences au prochain président de la Commission (EurActiv.com 14/07/09). Son groupe devrait maintenant s?atteler à vérifier le texte produit par José Manuel Barroso.

L?ancien Premier ministre portugais, affilié au PPE, est l?unique candidat pour le poste. Un accord technique a été conclu entre le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit et les Sociaux-Démocrates. Selon ce compromis, les deux partis qui se partagent la présidence du parlement de ces cinq prochaines années, seraient prêts à soutenir l?actuel président de la Commission, pour peu qu?il prenne en compte leurs priorités.

Un porte-parole des groupes politiques du parlement européen a refusé de commenter l?agenda proposé par José Manuel Barroso, expliquant que les groupes sont encore en vacances. Cette semaine était pourtant réservée aux rencontres des groupes politiques. Mais les principales formations les ont annulées et les eurodéputés ont prolongé leurs vacances d?été, a appris EurActiv.com.

José Manuel Barroso a reçu le soutien unanime des chefs d?Etat et de gouvernement de l?UE en juin pour un second mandat de cinq ans à la tête de la Commission européenne (EurActiv.fr 19/06/09).

Leur soutien politique a été formalisé par une procédure écrite le 9 juillet. La Suède, actuelle titulaire de la présidence tournante de l?UE, avait insisté pour que José Manuel Barroso soit reconduit dès que possible. Stockholm affirmait en effet qu?en temps de crise, l?Union avait besoin d?un président de la Commission qui puisse exercer tous ses pouvoirs.

Mais la réélection de José Manuel Barroso a pris un tout autre chemin au parlement européen. Après des consultations arbitrées par la présidence suédoise de l?UE, il est apparu que le parlement européen ne voterait pas sur la reconduction de José Manuel Barroso lors de sa session plénière de juillet (EurActiv.fr 06/07/09).

Des eurodéputés des groupes socialiste et libéral, des Verts et de l?extrême gauche, ont décidé que les décisions sur des désignations importantes devraient attendre la fin des élections législatives du 27 septembre en Allemagne et le second référendum sur le traité de Lisbonne en Irlande, prévu le 2 octobre.

Le 15 juillet, les dirigeants des groupes politiques du parlement européen ont convenu de reporter au 10 septembre leur décision sur la date d?un vote sur la réélection de José Manuel Barroso (EurActiv.fr 17/07/09).

 


Site d'EurActiv.fr

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

 

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.