La Berd porte à 8 milliards d'euros ses aides pour l'Europe centrale et orientale

La Berd, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, a augmenté ce mardi d'un milliard d'euros son programme d'investissements pour 2009.

Afin de mieux aider les pays émergents européens à faire face à la crise et pour soutenir leurs secteurs financiers la Berd, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, a décidé ce mardi d'augmenter son  volume d'investissement annuel d'un milliard d'euros pour le porter au niveau record de huit milliards, "ce qui rend l'objectif pour 2009 supérieur de 52% au montant investi en 2008", a expliqué l'institution dans un communiqué.

La banque souhaite notamment soutenir "les secteurs financiers (dans ses pays d'intervention) "en s'assurant que le crédit continue à circuler, en particulier en direction des petites et moyennes entreprises".

Cette augmentation sera financée sur ses propres réserves, a indiqué la Berd. Mais elle précise que ses Etats-actionnaires ont décidé, en lien avec l'appel du G20 (du 5 septembre dernier), de "revoir les besoins de financement à long terme de la Berd, pour s'assurer qu'elle disposera des fonds nécessaires dans les années qui viennent".

La Banque précise qu'elle a déjà investi 5,8 milliards d'euros à la fin août, soit presque deux fois plus que l'an dernier à la même époque.

Créée en 1991, la Berd accompagne la transition vers l'économie de marché des pays de l'ancien bloc soviétique. Elle appartient à 61 Etats qui financent ou reçoivent son aide.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.