La Berd porte à 8 milliards d'euros ses aides pour l'Europe centrale et orientale

 |   |  216  mots
La Berd, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, a augmenté ce mardi d'un milliard d'euros son programme d'investissements pour 2009.

Afin de mieux aider les pays émergents européens à faire face à la crise et pour soutenir leurs secteurs financiers la Berd, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, a décidé ce mardi d'augmenter son  volume d'investissement annuel d'un milliard d'euros pour le porter au niveau record de huit milliards, "ce qui rend l'objectif pour 2009 supérieur de 52% au montant investi en 2008", a expliqué l'institution dans un communiqué.

La banque souhaite notamment soutenir "les secteurs financiers (dans ses pays d'intervention) "en s'assurant que le crédit continue à circuler, en particulier en direction des petites et moyennes entreprises".

Cette augmentation sera financée sur ses propres réserves, a indiqué la Berd. Mais elle précise que ses Etats-actionnaires ont décidé, en lien avec l'appel du G20 (du 5 septembre dernier), de "revoir les besoins de financement à long terme de la Berd, pour s'assurer qu'elle disposera des fonds nécessaires dans les années qui viennent".

La Banque précise qu'elle a déjà investi 5,8 milliards d'euros à la fin août, soit presque deux fois plus que l'an dernier à la même époque.

Créée en 1991, la Berd accompagne la transition vers l'économie de marché des pays de l'ancien bloc soviétique. Elle appartient à 61 Etats qui financent ou reçoivent son aide.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :