Des agriculteurs demandent de nouvelles règles de concurrence

Alors que le secteur agricole connaît sa plus grave crise depuis trente ans, la place du droit de la concurrence prend une importance particulière dans les discussions sur l'avenir de la politique agricole commune (Pac).

Les règles européennes de concurrence empêchent les filières agricoles de se structurer et de peser dans les négociations avec les industriels, selon de nombreux professionels du secteur. Au cours d'un débat organisé à Paris, jeudi 11 mars, le président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), Henri Brichart, a souligné que les agriculteurs n'étaient pas en mesure de négocier les prix de leur production.

Il a aussi dénoncé l'impossibilité, pour les producteurs laitiers de changer de client si les prix ne leur convenaient pas. "Le marché me va si j'ai une alternative crédible et si mon partenaire commercial n'abuse pas de sa position dominante", a-t-il dit. "Les agriculteurs n'ont pas peur du marché, s'il prend en compte le poids des acteurs économiques de ce marché", a poursuivi Henri Brichart.

Les betteraviers connaissent bien cette interdiction. En France, 26 000 producteurs font face à sept industriels. En 2006, la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) crée France-Betterave, un collectif réunissant 75% des producteurs pour tenter de peser sur les prix lors des négociations avec les industriels. Mais France-Betterave est vite accusée de position dominante, et cette nouvelle organisation est neutralisée. "On est toujours plus prompt à reconnaître des ententes lorsque les agriculteurs s'organisent, que lorsque les industriels les favorisent", a estimé le directeur général de la CGB, Alain Jeanroy.

L'ancien directeur du Centre national interprofessionel de l'économie laitière (Cniel), Jean-Paul Jamet, va dans le même sens. "Dans la négociation sur le prix du lait, il y a forcément une dimension collective", a-t-il confirmé. "Or, cela nous est refusé par les autorités de la concurrence."

Lire la suite de l'article Des agriculteurs demandent de nouvelles règles de concurrence

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.