Zone euro et FMI prêts à prêter jusqu'à 80 milliards à la Grèce

 |   |  312  mots
Après plusieurs semaines de négociations, les pays de la zone euro ont annoncé, le 11 avril, un accord avec la Commission européenne, la BCE et le FMI sur les contours d'un programme de prêts bilatéraux à la Grèce, si Athènes en fait la demande.

Le montant total de ce programme, destiné à ramener le calme sur les marchés, pourrait aller jusqu'à 80 milliards d'euros, selon un responsable du ministère des Finances grecs, dont 40 milliards pour la seule première année.

Le Fonds monétaire international fournirait 10 milliards d'euros et les pays de la monnaie unique 30 milliards, à des taux proches de 5% selon le type de prêt.

"La Commission, en liaison avec la BCE, commencera à travailler le lundi 12 avril avec le FMI et les autorités grecques sur un programme conjoint (incluant les montants et les conditions, à partir des recommandations du conseil Ecofin de février)", indique une déclaration écrite de soutien à la Grèce endossée par l'ensemble de la zone euro.

"En parallèle, les Etats membres de la zone euro prendront les mesures nécessaires, au niveau national, afin d'être en mesure de fournir une assistance rapide à la Grèce. (Ils) décideront de l'activation de ce soutien lorsque cela sera nécessaire et les déboursements seront décidés par les Etats membres participants", est-il encore précisé.

Réagissant à cette annonce, le ministre grec des Finances, Georges Papaconstantinou, a rappelé que son pays n'avait pas demandé l'activation du mécanisme d'aide d'urgence et a dit espérer pouvoir continuer à emprunter normalement sur les marchés. Vendredi 9 avril, les taux d'intérêt des emprunts grecs à 10 ans ont frôlé les 8%.

Un responsable du ministère des Finances a ensuite précisé que la Grèce déciderait d'une éventuelle demande d'aide en fonction de l'évolution, au cours des prochains jours, des "spreads", les écarts de rendement entre les obligations d'Etat grecs et les titres obligataires de référence.

Lire la suite de l'article Zone euro et FMI prêts à prêter jusqu'à 80 milliards à la Grèce

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2010 à 17:14 :
La Grèce comme la France ne pourront jamais rembourser leurs dettes.Solution sortir de l'EURO et de la CE, taxé à 30% les produits importés, rétablir les frontières,faire tourner la planche à billets et mettre tout à plat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :