L'UE cherche à relancer l'Union pour la Méditerranée

 |   |  335  mots
Alors que le parlement européen doit exposer sa méthode pour relancer l'Union pour la Méditerranée (UPM), l'Union européenne se prépare au deuxième sommet de l'UPM en juin prochain.

La position que va adopter le parlement européen (PE) sur les façons de redonner de la vigueur à l'Union pour la Méditerranée (UPM) les 27 et 28 avril 2010 pourrait être décisive.

Peu avant le second sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union pour la Méditerranée, prévu à Barcelone en juin 2010, un rapport sur les développements de l'Union pour la Méditerranée, dirigé par le député européen (PS - S&D) Vincent Peillon doit être présenté devant la commission des affaires étrangères du parlement européen. Ce texte vise à poursuivre la réflexion politique engagée en tenant compte du nouvel environnement institutionnel de l?UE et des inconnues qui pèsent encore sur l?UPM, tant sur le plan de son fonctionnement que de son financement.

L?UPM a connu quelques déboires depuis sa création, notamment une interruption de huit mois à la suite des évènements de Gaza de décembre 2008. Elle semble cependant commencer progressivement à sortir de sa léthargie.

Ses travaux ont repris depuis l?été 2009. L?installation attendue d'un secrétariat permanent, le 4 mars 2010 à Barcelone, a également insufflé un souffle nouveau à cette organisation que certains disaient moribonde.

Cette structure permanente, composée d?un secrétaire général, et de six secrétaires généraux adjoints, dont, pour la première fois, un Palestinien et un Israélien, incarne désormais l?Union pour la Méditerranée.

Six axes de coopération prioritaires ont d'ores et déjà été fixés: la dépollution de la mer Méditerranée, la création d'autoroutes de la mer, le lancement d'initiatives de protection civile destinées à lutter contre les catastrophes d'origine naturelle et humaine, l'élaboration d'un plan solaire méditerranéen, un soutien aux PME et micro-entreprises et le développement d'universités.

Lire l'article L'UE cherche à relancer l'Union pour la Méditerranée

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2010 à 14:48 :
L'UPM n'a aucune chance d'aboutir à cause de la présence d'Israël.
a écrit le 30/04/2010 à 4:29 :
L'UPM est une chance,politique,économique,pour toute l'Europe et l'Afrique.
a écrit le 27/04/2010 à 14:39 :
Personne n'en veut de cette UPM aux frontières flous : l'Allemagne, l'Autriche, la pologne, l'Irlande à l'UPM ? La bonne blaque !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :