L'UE adopte sa stratégie sur les voitures propres

 |   |  309  mots
La communication sur les véhicules propres de la Commission, qui vise à harmoniser la législation entre les Etats membres, était attendue. Coup d'épée dans l'eau pour certains, avancée pour d'autres, les avis sont partagés.

La Commission européenne a adopté, mercredi 28 avril, une stratégie européenne qui se veut ambitieuse pour le développement des véhicules propres et économes en énergie dans les prochaines années.

Cette communication arrive au lendemain de la publication par l?Agence européenne pour l?Environnement de son rapport sur les transports et l'environnement (TERM). Les résultats de l?étude, effectuée sur la période 1997-2007, sont pour le moins évocateurs. Ils révèlent que près du quart des émissions de gaz à effet de serre émises au sein de l'Union européenne provient des transports.

Celles-ci étant en augmentation constante avec une croissance de 28% sur la période étudiée pour le seul secteur des transports, hors aviation internationale et transport maritime. Le transport routier serait ainsi la source principale d?émissions d?oxyde de carbone en 2007, d?après le rapport.

L'accent mis par l'UE sur la réduction des gaz à effet de serre, objectif du paquet énergie-climat et de la stratégie Europe 2020, passe donc aussi par la politique du transport. En effet, le parc automobile mondial devrait quasiment doubler d'ici 2030 avec une croissance de 800 millions à 1,6 milliard de véhicules.

Le commissaire à l'Entreprenariat et à l'industrie, Antonio Tajani, a ainsi déclaré lors de la présentation de sa stratégie sur les véhicules propres qu'en 2010, l'industrie automobile entrait "dans une phase décisive pour le succès de son avenir". Il a précisé que la nouvelle stratégie de l'Europe fournirait un cadre d'appui fondé sur deux démarches parallèles: améliorer l'efficacité des moteurs et faire de la mobilité à ultra-faible émission de carbone une réalité pour les consommateurs européens.

 

Lire la suite de l'article L'UE adopte sa stratégie sur les voitures propres

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2010 à 8:31 :
Question idiote sans doute : pourquoi on ne parle pas des bateaux qui dixit le courrier international (Publié dans Ecologie > Santé par Patrick Garcia Le 23 Avril 2009)je cite : "15 bateaux polluent plus que toutes les autos du monde !". Hors, il parait facile de pouvoir y remédier rapidement..En tout cas beaucoup plus facilement que le renouvellement de toutes les voitures..Je passe sur la pollution de l'aviation. Je ne comprends pas d'ailleurs comment en France, il peut encore exister des liaisons aériennes internes sur des villes avec TGV...

Je suppose que nos gouvernants auront comme toujours la solution de taxer les automobilistes au lieu des Poids lourds, car c'est plus facile et moins risqué (difficile de mobiliser les automobilistes, contrairement aux Motards, taxi, agriculteurs, transporteurs)..La taxe carbone en était un exemple..

Enfin dernier point : le dopage à l'eau n'est pas monté en série par les constructeurs autombile ou au moins autoriser ?
VOir sur internet : moteur Gillier Pantone,la mairie de Vitry sur Orne, dopage à l'eau
Je vous rassure, la réponse je la connais :
Consommation moindre = moins TIPP, moins de vente pour la pétrochimie
Augmentation de la longévité du moteur = Moins de vente de véhicule
Moins de pollution : Compte tenu des 2 points précédents cela devien irrecevable

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :