L'UE privée du gaz biélorusse

 |   |  361  mots
Les Russes ont rassuré les Européens en promettant de faire passer le gaz par l'Ukraine.

La crise du gaz entre la Russie et la Biélorussie se poursuit. Mardi 22 juin, la Biélorussie a décidé d?interrompre la livraison de gaz russe à destination de l?Europe. La veille, Moscou avait annoncé qu'elle réduisait ses exportations de gaz à destination de son voisin à hauteur de 15%. La limitation est passée à 30% mardi et pourrait atteindre jusqu?à 85%.

L?accord entre les deux pays prévoit l?achat par Minsk du gaz russe à hauteur de 169 dollars les 1000 mètres cubes. Or, selon Moscou, la Biélorussie n?aurait payé que 150 dollars les 1.000 mètres cubes depuis le mois de janvier, ce qui représente une dette de 192 millions de dollars. Ces arriérés de paiement non assurés sont la cause de la décision de Moscou de diminuer le transit de gaz vers ce pays. 46 millions de mètres cubes sont exportés par la Russie en Biélorussie.

Si le groupe de coordination sur le gaz, réuni à Bruxelles il y a cinq jours, n?a pas jugé grave la crise entre les deux pays, l?UE est pourtant montée au créneau après l?annonce de Minsk de suspendre, en guise de représailles, la livraison du gaz à destination de l?Europe. ?Nous attendons que le transit du gaz ne soit pas affecté et que les obligations contractuelles soient remplies?, a déclaré la porte-parole du commissaire à l?Energie, Marlene Holzner.

La Lituanie, Kaliningrad et plus marginalement la Pologne sont susceptibles d?être atteints par la décision de Minsk. Depuis la fermeture de la centrale d?Ignalina à la fin de l?année 2009, le pays est totalement dépendant du gaz qui transite par la Biélorussie. L?Estonie et la Lettonie, sont reliés à la Russie par un gazoduc. ?Reste à savoir si ce mini-gazoduc suffira et si Moscou va vouloir jouer ce jeu-là?, s?interroge Susanne Nies, chercheur à l?Ifri. Quant à la Pologne, "elle est moins dépendante du gaz russe et il est possible d?inverser les flux avec l?Allemagne?, poursuit-elle.


Lire la suite de l'article "L'UE privée du gaz biélorusse"

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

Euractiv

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :