OGM : un million d'européens ont signé la pétition de Greenpeace

 |   |  364  mots
Une pétition lancée par Greenpeace pour demander un moratoire sur les OGM en Europe a recueilli plus d'un million de signatures. Après l'avoir examinée, la Commission aura quatre mois pour y apporter une réponse

C'est inédit. Pour la première fois depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, une pétition atteint un million de signatures de citoyens européens. Le texte, qui appelle à une Europe sans OGM, doit être remis au président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

La pétition a été lancée en mars 2010. Menée par Greenpeace, cette initiative a suivi de près l'autorisation d'une variété de pommes de terre OGM produite par BASF. Une telle autorisation de mise en culture d'une semence OGM n'avait pas été accordée par Bruxelles depuis 1998.

Selon Greenpeace, plus d'un million de personnes parmi les 27 Etats membres ont paraphé la pétition, et "les signatures continuent d'affluer, en provenance de toute l'Europe".

Agir rapidement

José Manuel Barroso a été informé de cette pétition le 6 octobre, et les organisateurs espèrent la lui remettre "en main propre" "dans les semaines à venir".

La possibilité de lancer des "initiatives citoyennes" est en place depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. Elle permet aux citoyens de participer directement au processus de décision législatif européen. Une fois que cette initiative a atteint le million de signatures, provenant d'un nombre significatif de pays membres (article 11 du traité sur l'UE), la Commission est contrainte de se pencher sérieusement sur l'objet de la pétition.

Les organisateurs ont souligné que la Commission ne pouvait pas ignorer le rejet par le public des semences OGM. Ils ont également encouragé l'exécutif européen à "agir rapidement" pour répondre aux préoccupations de l'opinion, des gouvernements européens et des scientifiques indépendants.

"Test d'admissibilité"

La Commission européenne a affirmé à EurActiv.com qu'une fois que l'exécutif de l'UE aurait reçu la pétition officiellement, elle devrait faire passer à la celle-ci un "test d'admissibilié". Comme cette initiative est la première du genre, elle sera étudiée tout particulièrement, a affirmé la Commission.

Une fois cette étape passée, la pétition deviendra officiellement une "initiative citoyenne".

Lire la suite de l'article :  La première initiative citoyenne a atteint le million de signatures.

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :