Sommet franco-allemand : Nicolas Sarkozy d'accord sur tout

Nicolas Sarkozy a annoncé lundi avoir conclu avec Angela Merkel un accord complet sur la gestion des crises dans la zone euro qui sera soumis aux autres dirigeants des Vingt-Sept au Conseil européen qui s'ouvre jeudi à Bruxelles.

1 mn

Copyright Reuters

"Nous voulons un nouveau traité" européen, si possible à 27, sinon entre les 17 de la zone euro et ouvert à d'autres pays, a dit le président français à l'issue de deux heures d'entretiens avec Angela Merkel au Palais de l'Elysée.

Ce traité pourra être approuvé avec une majorité qualifiée de 85%, et non à l'unanimité, pour empêcher un pays de bloquer le mouvement.

Paris et Berlin souhaitent des sanctions automatiques en cas de non-respect de la règle du déficit public inférieur à 3% du PIB pour les pays de la zone euro et l'adoption par ces pays d'une règle d'or d'équilibre budgétaire, a-t-il précisé.

Il faudra une majorité qualifiée pour s'opposer à de telles sanctions, a-t-il ajouté.

La Cour de justice de l'Union européenne vérifiera si les budgets respectent cette règle d'or, ont confirmé les deux dirigeants.

Les deux pays souhaitent d'autre part avancer l'entrée en vigueur du mécanisme européen de stabilité à 2012 au lieu de 2013, a également dit Nicolas Sarkozy.

Les deux dirigeants ont réaffirmé leur confiance en la Banque centrale européenne et leur promesse de s'abstenir de commentaires sur la politique de la BCE.

"Les eurobonds ne sont en aucun cas une solution à la crise, dit Nicolas Sarkozy, qui s'est dit en accord avec Angela Merkel sur ce point.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 07/12/2011 à 13:06
Signaler
Sarko n'a t il donc rien à proposer -à demander ? RIEN POUR SE DISTINGUER OU POUR SIMPLEMENT DEFENDRE LA FRANCE - DEGAULLE DOIT SE RETOURNER DANS SA TOMBE !

à écrit le 06/12/2011 à 17:28
Signaler
Sarkozy n'a jamais été un stratège. Et la partie est tellement compromise que même ses coups tactiques ne marchent plus. Peut-être faudrait-il être lucide, arrêter au plus vite et recommencer une autre partie.

à écrit le 06/12/2011 à 6:33
Signaler
Je suis d'accord avec la réflexion de Chris, il y a une telle divergence entre les pays de l'UE qu'il n'est pas possible de prétendre à l'homogénéité de la zone Euro. Pour résumer le tout, car ceci est très compliqué; L'euro !! c'est fini ! c'était ...

à écrit le 06/12/2011 à 6:11
Signaler
Le vrai problème c'est que ce qui convient à Merkozy ne convient pas forcement aux autres 15 membres de l'union monétaire. Un jour cela va nous exploser dans la figure!

à écrit le 06/12/2011 à 4:31
Signaler
Dans une négociation chacun fait des concessions et préserve les valeurs auxquelles il est attaché. Ce qu'on nomme un bon compromis. Lorsqu'on adopte toutes les propositions de l'un sans contrepartie cela s'appelle une capitulation. En début de quinq...

le 06/12/2011 à 5:09
Signaler
Pour un soit disant heritier du Gaullisme, notre president nous vend a l allemagne......pauvre General!

à écrit le 05/12/2011 à 17:51
Signaler
Il y a tellement de différences qu'elles soient politiques, économiques ou culturelles entre les différents État de l'UE qu'on se demande comment des État si différents , pourront-ils former un jour un ensemble homogène .... Les français , tout com...

à écrit le 05/12/2011 à 17:48
Signaler
comment dit on en allemand "baisser sa culotte" !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.