Les Allemands réfléchissent à la fusion du MES et du FESF

 |   |  138  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après maintes tergiversations, l'Allemagne serait prête à accepter une augmentation des moyens du Fonds de secours de la zone euro, au-delà de 500 milliards d'euros, affirme le magazine WirtschaftsWoche à paraître lundi en citant des sources gouvernementales.

Selon l'hebdomadaire économique allemand, une possibilité serait d'unir les moyens du MES, le fonds de secours permanent qui doit entrer en fonction en juillet, avec ceux qui restent du FESF, le fonds européen de stabilité financière mis sur pied de manière temporaire en 2010. Le FESF disposant encore d'environ 290 milliards d'euros, les capacités totales de prêts disponibles pourraient ainsi passer à 790 milliards d'euros, un pot commun qui permettrait à la zone euro de venir en aide à l'Italie ou l'Espagne si cela était nécessaire, selon WirtschaftsWoche.

Ces derniers jours l'Allemagne s'est retrouvée sous la pression croissante de ses partenaires européens et du Fonds monétaire international (FMI) pour accepter de doper les ressources disponibles pour les pays en difficulté de la zone euro, en échange de leurs efforts consentis sur la discipline budgétaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2012 à 17:47 :
A voir http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :