Les Etats-Unis prêts à aider la Grèce, via le FMI

Les Etats-Unis ont annoncé aujourd'hui qu'ils soutiendraient l'idée d'un nouveau prêt du Fonds monétaire international à la Grèce, saluant l'accord conclu au sein de la classe politique grecque et de l'Union européenne pour de nouvelles réformes économiques dans ce pays.

1 mn

Siege du FMI, Fonds Monetaire International à Washington Copyright Reuters

"Nous saluons le programme de réformes économiques convenu entre le Premier ministre grec et les partis de la coalition, et l'affirmation publique du soutien des grandes économies européennes", a indiqué le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner dans un communiqué. "C'est un ensemble très solide et très difficile de réformes, méritant le soutien de la communauté internationale et du FMI. Les Etats-Unis encourageront le FMI à soutenir cet accord", a-t-il ajouté. Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro, dont les ministres des Finances se réunissent ce lundi à Bruxelles, devraient se mettre d'accord sur une solution pour éviter à Athènes une cessation de paiements.

Le FMI, qui a accordé en mai 2010 un prêt de 30 milliards d'euros à Athènes, dans le cadre d'un plan de sauvetage international de 110 milliards, est resté muet ces derniers mois sur la question d'un nouveau prêt. Ses Etats membres sont en effet divisés sur l'opportunité de financer encore davantage un pays qui n'a pas tenu tous ses engagements.

Les Etats-Unis, premiers actionnaires du Fonds, ont suffisamment de droits de vote au sein de l'institution de Washington pour bloquer à eux seuls toute décision. D'après le Wall Street Journal, le FMI envisage de contribuer à un nouveau plan d'aide international à hauteur de 13 milliards d'euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.