Les entreprises européennes empruntent désormais sur les marchés américains

 |   |  210  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les entreprises européennes auraient emprunté quelque 14,4 milliards d'euros depuis le début de l'année sur le marché américain des prêts à effet de levier, rapporte le Wall Street Journal de ce mardi.

La crise de la dette en Europe pousse les entreprises du continent à se tourner vers les marchés américains pour emprunter de l'argent, écrit le Wall Street Journal de ce mardi. Elles auraient ainsi emprunté environ 14,4 milliards d'euros (environ 18 milliards de dollars) depuis le début de l'année sur le marché américain des prêts à effet de levier, selon des données de S&P Capital IQ LCD citées par le quotidien. C'est plus du double du total de l'année 2011 (6,7 milliards d'euros) et le plus haut niveau au moins depuis 2007, où le volume pour l'ensemble de l'année était de seulement 12,2 milliards d'euros.

Les prêts à effet de levier sont consentis aux entreprises déjà lourdement endettées ou qui ne sont pas bien notées par les agences de notation, ce qui rend ce marché particulièrement sensible à la crise de la dette en Europe, souligne le Wall Street Journal. Dans les périodes favorables, ils servent surtout à financer des fusions-acquisitions. Mais beaucoup d'opérations récentes refinancent des dettes plus anciennes. Les entreprises européennes pourraient toutefois avoir du mal à se financer si la demande des entreprises américaines pour ce type de prêt devait augmenter, relève encore le journal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :