Budget de l'UE : accord sur une rallonge de 500 millions d'euros

 |   |  385  mots
(Crédits : Décideurs en région)
Les institutions européennes se sont accordées sur le budget pour 2014 visant à soutenir les "secteurs prioritaires, la croissance, l'emploi et l'aide humanitaire". Montant total: 135,5 milliards d'euros.

Le Parlement a obtenu une petite rallonge. Dans la nuit de lundi à mardi, un accord a été trouvé sur le budget européen pour 2014, après 16 heures de négociations. En tout, il son montant total est fixé à 135,5 milliards, soit 500 millions de plus que la somme offerte par les Etats, mais moins que les 136,4 milliards d'euros que les eurodéputés réclamaient. 

Un budget en baisse de 9,4%

Le budget est cependant en recul de de 9,4% par rapport à celui de 2013, reflétant les contraintes financières qui pèsent sur l'Union.

L'accord doit être encore formellement validé par les ministres et les eurodéputés. Leur décision interviendra les 19 et 20 novembre. Parallèlement, le Parlement devra adopter en séance plénière le 19 novembre, le budget pluri-annuel de l'Union pour la période 2014-2020.

La dispute budgétaire entre Etats et Parlement, devenue quasi-rituelle au sein de l'UE, a été tranchée malgré l'opposition du Royaume-Uni, de la Suède, des Pays-Bas et du Danemark, traditionnels partisans d'une rigoureuse gestion européenne, opposés à toute rallonge, selon une source proche des négociations.

Des fonds pour le contrôle de l'immigration

Le vice-ministre lituanien des Finances, Algimantas Rimkunas, s'est félicité d'une issue assurant "le financement de secteurs prioritaires, comme la croissance, l'emploi et l'aide humanitaire", avec notamment plus de crédits prévus pour la gestion des réfugiés syriens. 

Au total, 62,4 millions d'euros doivent être ventilés l'année prochaine sur la rubrique "croissance intelligente et inclusive", destinée notamment à financer infrastructures de transport et aides aux PME.

Comme le demandait l'Italie, après le drame de Lampedusa, les négociateurs sont aussi convenus de "renforcer les fonds" allant au contrôle de l'immigration et à l'Agence de surveillance des frontières européennes Frontex. 

Ajustement du budget 2013

L'accord finalise également les derniers ajustements du budget rectificatif de 2013, pour lequel les Etats avaient accepté de rajouter 11,6 milliards d'euros. Les négociateurs ont ainsi réglé le financement de 400 millions d'euros de soutien aux victimes en 2013 des inondations ayant frappé Allemagne, Autriche et République tchèque, ainsi que des incendies en Roumanie. Alors que le Parlement réclamait de l'argent frais, les crédits proviendront pour 250 millions d'euros de fonds non utilisés de 2013, le reliquat étant tiré sur le budget 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2013 à 20:45 :
bientot il faudra compter avec 100 millions de Turques et 64millions d'Ukrainiens en plus, en attendant la mongolie
Réponse de le 12/11/2013 à 21:05 :
Et les martiens ensuite !
a écrit le 12/11/2013 à 9:12 :
Bravo! ayons le courage de le dire : sortons de l'Europe! Celle qui nous bouffe jusqu'aux os et qui bafoue la démocratie. Ayons également le courage de le faire... pas un seul de nos hommes politiques n'aura le courage de le faire, eux qui défendent les intérêts économiques euro-atlantiste, les grandes banques et leurs sbires. Je ne connais qu'un seul homme dont le discours soit plein de sens et d'avenir : François ASSELINEAU !
Réponse de le 12/11/2013 à 9:26 :
Tu as raison, renvoie-nous au Moyen Age et sortons tous la tête haute de l'Europe, après avoir forcé les allemands à quitter le DM et accepter l'Euro...On va tous pouvoir vivre enfin comme des singes et s’entre tuer entre nous, car manifestement on n'arrive plus à tuer assez d'ennemis pour nous nourrir, il s'agirait de bosser et d'être compétitifs...Et ça on n'en veut pas, on préfère faire chier les gens qui bossent pour 400 € par mois et picoler avec les allocs du même montant, ça nous rend philosophes...
Réponse de le 12/11/2013 à 10:32 :
MDR votre commentaire. Je dis MDR pour ne pas dire pathétique. Tellement pathétique qu'il ne peut venir que d'un troll ou d'un ignorant. Pouvez-vous donner des arguments ou c'est trop vous demander ? Facile de jouer sur la peur pour nous "garder" dans cette UE de m..de qui nou mène à la ruine aux profits de quelques intérêts particuliers. Vive la France libre !
Réponse de le 12/11/2013 à 10:55 :
Biensur parlons d'histoire... de Jules Cesar à Hitler en passans par Charlemagne et Napoleon... Tous ceux qui ont essayé de faire une europe à leur image... une europe construite dans le sang et qui n'a jamais perdurée... un peu comme la notre d'ailleurs, construite à la sueur des ouvriers. Sans parler des pseudos guerres préventives partout en Afrique qui ne servent en faite qu'au vole de leurs matières premières... en faite l'europe c'est la guerre quoi qu'il en soit... qui sont vraiment les singes dans ce cas?
Réponse de le 12/11/2013 à 10:55 :
Biensur parlons d'histoire... de Jules Cesar à Hitler en passans par Charlemagne et Napoleon... Tous ceux qui ont essayé de faire une europe à leur image... une europe construite dans le sang et qui n'a jamais perdurée... un peu comme la notre d'ailleurs, construite à la sueur des ouvriers. Sans parler des pseudos guerres préventives partout en Afrique qui ne servent en faite qu'au vole de leurs matières premières... en faite l'europe c'est la guerre quoi qu'il en soit... qui sont vraiment les singes dans ce cas?
Réponse de le 12/11/2013 à 10:56 :
Biensur parlons d'histoire... de Jules Cesar à Hitler en passans par Charlemagne et Napoleon... Tous ceux qui ont essayé de faire une europe à leur image... une europe construite dans le sang et qui n'a jamais perdurée... un peu comme la notre d'ailleurs, construite à la sueur des ouvriers. Sans parler des pseudos guerres préventives partout en Afrique qui ne servent en faite qu'au vole de leurs matières premières... en faite l'europe c'est la guerre quoi qu'il en soit... qui sont vraiment les singes dans ce cas?
Réponse de le 12/11/2013 à 10:57 :
Biensur parlons d'histoire... de Jules Cesar à Hitler en passans par Charlemagne et Napoleon... Tous ceux qui ont essayé de faire une europe à leur image... une europe construite dans le sang et qui n'a jamais perdurée... un peu comme la notre d'ailleurs, construite à la sueur des ouvriers. Sans parler des pseudos guerres préventives partout en Afrique qui ne servent en faite qu'au vole de leurs matières premières... en faite l'europe c'est la guerre quoi qu'il en soit... qui sont vraiment les singes dans ce cas?
a écrit le 12/11/2013 à 9:02 :
Combien les technocrates européen ont'ils donc prévu de nous voler cette année ? Ça c'est la question majeur pour les français à laquelle bien entendu vous oublié de répondre dans votre article !! Sur un budget de 135,5Milliard et vu la légerté de nos dirigeant à l’égard de l’argent public, on peut partir sur une hypothèse basse de 20 milliards... Oh, cela correspond à l'explosion des taxes que nous subissons ! Sortons vite de l’Europe, cela représente une piste d'économie importante et nous permettra aussi de mettre fin au retour de la taxe de sel voulu par ces néo-esclavagistes !!
Réponse de le 12/11/2013 à 9:10 :
Bravo! ayons le courage de le dire : sortons de l'Europe! Celle qui nous bouffe jusqu'aux os et qui bafoue la démocratie. Ayons également le courage de le faire... pas un seul de nos hommes politiques n'aura le courage de le faire, eux qui défendent les intérêts économiques euro-atlantiste, les grandes banques et leurs sbires. Je ne connais qu'un seul homme dont le discours soit plein de sens et d'avenir : François ASSELINEAU !
Réponse de le 12/11/2013 à 9:11 :
Bravo! ayons le courage de le dire : sortons de l'Europe! Celle qui nous bouffe jusqu'aux os et qui bafoue la démocratie. Ayons également le courage de le faire... pas un seul de nos hommes politiques n'aura le courage de le faire, eux qui défendent les intérêts économiques euro-atlantiste, les grandes banques et leurs sbires. Je ne connais qu'un seul homme dont le discours soit plein de sens et d'avenir : François ASSELINEAU !
Réponse de le 12/11/2013 à 9:11 :
Bravo! ayons le courage de le dire : sortons de l'Europe! Celle qui nous bouffe jusqu'aux os et qui bafoue la démocratie. Ayons également le courage de le faire... pas un seul de nos hommes politiques n'aura le courage de le faire, eux qui défendent les intérêts économiques euro-atlantiste, les grandes banques et leurs sbires. Je ne connais qu'un seul homme dont le discours soit plein de sens et d'avenir : François ASSELINEAU !
a écrit le 12/11/2013 à 8:55 :
Je commence à comprendre comment les guerres arrivent. Les eurodéputés qui sont inexistants sauf pour la paye ne savent que voter des augmentations de salaires pour eux-mêmes.
a écrit le 12/11/2013 à 8:50 :
et les economies ,a la place de baisser les budgets il les augmentent ,faudrait peut etre qu'il montre l'exemple !!!!
Réponse de le 12/11/2013 à 9:49 :
ils sont obligés de les augmenter vus qu'ils ne savent pas gérer et qu'ils jettent l'argent par les fenetres- le lyon .turin estimé a 50 milliards qui ne serre a rien si ce n'est au grands du btp-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :