Royaume-Uni : le chômage atteint son plus bas niveau depuis fin 2008

Le taux de chômage s'est établi à 6,6% entre février et avril. Le nombre de personnes disposant d'un emploi s'élève désormais à 30,535 millions.
De février à avril 2014, il y avait au Royaume-Uni 347.000 personnes à la recherche d'un emploi qu'un an plus tôt. (Photo: Reuters)
De février à avril 2014, il y avait au Royaume-Uni 347.000 personnes à la recherche d'un emploi qu'un an plus tôt. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)

Entre février et avril, le taux de chômage a encore baissé au Royaume-Uni, s'établissant à 6,6%, contre 7,2% entre novembre 2013 et janvier 2014 et 7,8% un an plus tôt, a annoncé mercredi l'Office des statistiques nationales (ONS). Il s'agit de son plus bas niveau depuis décembre 2008.

2,165 millions de chômeurs

Le nombre de personnes à la recherche d'un emploi a diminué sur la période de trois mois achevée fin avril, s'établissant à 2,165 millions: 161.000 de moins que pendant le trimestre précédent et 347.000 de moins qu'il y a un an.

La période a également marqué un nouveau record du nombre de personnes disposant d'un emploi, qui s'est établi à 30,535 millions: 345,000 de plus que pendant les trois mois ayant précédé et 780,000 de plus qu'entre février et avril 2013.

Le seuil de 7% franchi en février

Le net repli du chômage pendant ces derniers mois au Royaume-Uni est la conséquence d'une vigoureuse reprise de l'économie britannique. Fin février, le taux de chômage est notamment passé sous le seuil de 7%, que la Banque d'Angleterre (BoE) s'était fixé en août 2013 comme objectif avant d'entamer toute réflexion sur une hausse de son taux directeur.

Face à un repli plus rapide que prévu, la BoE a toutefois quelque peu élargi en février les conditions d'un resserrement monétaire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 11/06/2014 à 20:25
Signaler
Le principal problème de l'économie UK, c'est qu'avec un si bas taux de chômage, les gens réclament des augmentation de salaire.. Or la reprise est certes là, mais encore fragile. On verra si Cameron arrive à contenir ces demandes irrationnelles ou s...

à écrit le 11/06/2014 à 17:04
Signaler
Beaucoup a dire sur ces chiffres. La majorite des emplois crees sont des personnes a leur compte (beaucoup forcees par le pole emploi/assedic) donc pas de contrat en cdi. Les salaires ont egalement augmentes moins vite que l'inflation et les ventes d...

à écrit le 11/06/2014 à 15:56
Signaler
comme le dit un économiste de Markit, confirmant des études faites par des instituts indépendants de l'ONS, les créations de postes au UK sont surestimées.

à écrit le 11/06/2014 à 15:45
Signaler
des resultats oui ! reste qu'avec tout cela , les jeunes de 15-24 ans au chomage sont 950.000 soit pres de 40% des chomeurs (autant qu' 1er trim 2011).... en voila une belle illustration de l'economie britannique qui donne sa chance a sa jeunesse ......

le 11/06/2014 à 17:10
Signaler
assez d'accord avec vous. Je suis effare par le nombre de mes anciens collegues britanniques partis s'installer en Australie depuis 2008

à écrit le 11/06/2014 à 15:16
Signaler
Soit, sur 64 millions, moins de la moitié. Et avec une monnaie bien dévaluée et une inflation importée importante. Passons. Je connais bien les Anglais de l'intérieur : ils fonctionnent un peu à l'américaine avec des petits boulots ponctuels et très...

à écrit le 11/06/2014 à 14:37
Signaler
Que de médisances venant de certains. La baisse du chômage ne serait que le résultat des contrats 0h? Il y aurait selon l'ONS grosso-modo 1 million de personnes travaillant en contrats 0h... sur 30,5 millions de salariés!

le 11/06/2014 à 15:23
Signaler
Attention, l'économie anglaise est certes très libérale mais elle est aussi beaucoup plus dynamique que la notre. Tout comme les licenciements, les entreprises anglaises embauchent facilement car ils savent que leur employé restera toujours une valeu...

à écrit le 11/06/2014 à 13:06
Signaler
Cela n'est pas surprenant, les différents gouvernements anglais ont adopté des méthodes radicales pour inciter les gens à reprendre la travail : assurance chomage d'un montant dérisoire, contrat 0 heures, leurs conseillers pôles emplois ne vous lâch...

à écrit le 11/06/2014 à 12:46
Signaler
Avec les contrats de travail 0 heure de travail, on pourrait aussi le faire baisser en France !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.