La Lituanie passe à l'euro

 |   |  753  mots
La présidente lituanienne Dalia Grybauskaite.
La présidente lituanienne Dalia Grybauskaite. (Crédits : reuters.com)
Après les conversions précédentes de l'Estonie et de la Lettonie, voilà le trio des pays baltes désormais au complet dans la zone euro.

La Lituanie passe jeudi à l'euro dans l'espoir de renforcer sa sécurité, défiant tant les craintes de hausses de prix que les maux de la zone de la monnaie unique.

A minuit (22H00 GMT), elle deviendra le 19 membre de la zone euro, alors que les dirigeants des trois pays baltes retireront les premiers billets européens d'un distributeur et que des feux d'artifice salueront l'événement dans le ciel de Vilnius.

Parachevant l'adhésion des trois ex-républiques soviétiques à la monnaie unique - l'Estonie l'avait adoptée en 2011 et la Lettonie en 2014 - la Lituanie y voit "un symbole d'une plus grande intégration économique et politique avec l'Occident", a dit la présidente Dalia Grybauskaite.

"Notre sécurité", selon la présidente lituanienne

"Cela marque symboliquement l'étape finale de notre intégration dans l'Union européenne, et représente notre sécurité, non seulement économique mais aussi politique", a-t-elle affirmé dans une déclaration publiée par ses services.

L'événement coïncide avec l'affirmation du rôle des jeunes membres de l'UE: l'ex-Premier ministre polonais Donald Tusk préside depuis quelques semaines le Conseil européen, tandis que la Lettonie prend le 1er janvier la présidence semestrielle de l'UE.

Les pays baltes, sortis d'un demi-siècle d'occupation soviétique au début des années 90, ont rejoint l'UE et l'Otan en 2004.

Aujourd'hui, ils observent avec inquiétude la politique du Kremlin en Ukraine et l'activité intensifiée des forces armées russes à proximité de leurs frontières.

53% des habitants sont favorables

 Selon un sondage publié en novembre par la banque centrale, sur trois millions d'habitants, quelque 53% soutiennent le passage à l'euro et 39% sont contre. Le ministre lituanien des Finances Rimantas Sadzius a estimé récemment dans une déclaration à l'AFP que "des raisons de sécurité sont parmi les causes du soutien populaire à l'euro".

Pour le juriste de 26 ans Karolis Turcinavicius, les bénéfices sont évidents. L'euro "conduit vers une plus grande intégration dans l'UE et rend les voyages plus faciles", dit il. Mais la retraitée Danute Petkeviciene reste sceptique. "L'euro n'augmentera pas nos retraites ou nos salaires, il ne fera augmenter que les prix", dit-elle devant le siège de la banque centrale où une horloge affiche le compte à rebours.

"Nous verrons les prix augmenter dans les six mois qui viennent", prévoit une autre habitante de Vilnius, devant un arrêt de bus orné d'une grande affiche: "L'Euro arrive en Lituanie".

Au sein du conseil des gouverneurs, quatre pays devront désormais s'abstenir

L'adhésion de la Lituanie aura un impact sur les modalités de vote au sein du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), où quatre pays au lieu de trois seront désormais contraints chaque mois de s'abstenir à tour de rôle.

Le pays balte rejoint la zone euro quelques jours après l'annonce de législatives anticipées en Grèce qui font craindre un nouveau départ de la crise de la dette.

Vilnius s'est engagé à verser des centaines de millions d'euros au fonds de secours européen destiné à aider les pays du sud endettés.

"Ces engagements sont une grande charge et augmentent notre endettement. Nous aurions dû repousser notre adhésion", pense l'analyste financier Valdemaras Katkus.

Le gouvernement insiste sur l'expérience positive de l'Estonie et de la Lettonie.

Le litas était lié à l'euro depuis 2002 et Vilnius comptait sauter le pas entre les deux monnaies en 2007 mais la crise a tout retardé et imposé une politique d'austérité. Celle-ci a poussé de nombreux Lituaniens à chercher du travail à l'étranger, notamment en Grande-Bretagne, tout en contribuant a relancer l'économie lituanienne qui connaît une croissance bien plus forte que les grands pays d'Europe de l'Ouest.

Des "cocktails euro" - sans alcool.

La fête européenne de mercredi soir sera marquée par des projections vidéo dans les grandes villes tandis que les clients des bars pourront déguster des "cocktails euro" - sans alcool.

Prudente, la banque centrale a recommandé aux Lituaniens de s'approvisionner en billets de banque: les cartes de paiement risquent de ne pas fonctionner pendant quelques heures.

A Bruxelles, une énorme banderole a été accrochée sur le bâtiment de la Commission européenne, avec l'image de la pièce d'un euro ornée de l'emblème national lituanien, un cavalier muni d'une épée et d'un bouclier. "Bienvenue à la Lituanie dans la zone euro", déclare-t-elle en anglais, lituanien, français et flamand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2015 à 10:31 :
Il est peut être bon de rapeller le 4 Janvier 1990, la rencontre de Helmut Kohl chez Francois Mitterand chez lui à Latche.
C est lors de cette visite privée que Mitterand a annoncé la condition de la France pour donner le feu vert à une réunification allemande: la création d´une monnaie européene commune.
Il faut dire q´il y a mainteanant 25 ans les analystes et la population allemande étaient contre mais qu´on ne leur a pas laissé le choix. Cela ne manque pas d´ironie de constater aujourd´hui surtout sur ce forum de la LT cette humeur anti-Euro alors que l ´Euro a été voulu en premier lieu par la France . Si ce choix avait été sujet à un referendum en Allemagne (comme au Danemark) il est pratiquement sûr que l Euro n aurait pas encore vu le jour. Est ce que la France s´en porterait mieux aujour d´hui ? La j´ ai de gros doutes !
a écrit le 03/01/2015 à 9:25 :
Plus que 2 ans et demi. Courage à tous.
a écrit le 02/01/2015 à 13:59 :
L´entrée au club Euro n est pas une option mais une obligation prévue par le Traité de Lisbonne pour tous les membres de l´UE, excepté 2 pays, la GB et le Danemark.
C est naturellement aussi une récompence pour ceux qui ont fait les efforts pour équilibrer leurs budgets et à remplir les critères de Maastrich (déficit et taux d´endettement).
C est de plus une démonstration d´appartenance à l Europe.
Que d autres états du Nord comme la Suède, le Danemark ou même la Pologne ne se pressent pas à vouloir passer à l Euro a des raisons bien compréhensibles !
a écrit le 02/01/2015 à 9:28 :
C'est là que l'on s’aperçoit que le but de l'UE n'est pas d'être une union viable mais de créer un chaos profitable à "d'autre"!
a écrit le 01/01/2015 à 20:43 :
Avec la Grèce, l'Irlande ou le Portugal pour ne citer que ceux-la... apparemment la leçon n'a pas été apprise ! Continuons donc à charger la barque déjà bien remplie d'eau jusqu'à atteindre bientôt l'abîme !!
Réponse de le 01/01/2015 à 21:14 :
Bientot la Serbie, Albanie, Macedoine, Moldavie ... Le best of europeen n'est pas fini !
Réponse de le 01/01/2015 à 23:50 :
Surtout j'aimerais bien qu'on m'explique comment des pays
qui étaient communistes peuvent en l'espace d'une vingtaine d'année devenir des pays capitalistes prospères sachant que le processus prend au moins 50 ans !!??
Réponse de le 02/01/2015 à 14:04 :
Tres simplement par ce que ces anciennes colonies de Moscou ont vidés d un seul coup tous leurs fonctionnaires et sont repartis de zéro dans une économie de marché où seules rentablité et performance comptent.
D autres pays de l UE en difficulté pourraient suivre le même exemple !
Réponse de le 02/01/2015 à 16:53 :
@papa fox
J'aimerais bien que vous ayez raison. Cependant, l'épisode de Goldman Sachs qui s'est occupé d'aider la Grèce à intégrer la zone Euro n'arrête pas d'hanter mon esprit :-)
Réponse de le 03/01/2015 à 10:45 :
Voyez mon article sur Helmut Kohl tout en haut. Ici vous avez raison. Tous les conseillers de Helmut Kohl, en tête son ministre des Finances étaient totalement opposés a l entrée de la Grèce car la situation était bien connue. Mais pour des raisons purement politiques Kohl a rejeté les mises an garde. Hélas !
a écrit le 01/01/2015 à 18:42 :
Et en 2020 la thailande passera à l'euro!!! La Bce part à l'assaut du monde!!!
a écrit le 01/01/2015 à 14:46 :
bienvenue en enfer !
a écrit le 01/01/2015 à 12:46 :
Comme cela, l'euro et cette horrible U.E. mourront encore plus vite !
a écrit le 01/01/2015 à 12:09 :
le salaire minimum en Lituanie est de 290 euros mensuel soit le 4eme salaire minimum le plus bas de l'UE ! Vive le dumping social et salarial organisés et planifiés par eurotechnocrates européens !
a écrit le 01/01/2015 à 10:27 :
Voila encore un qui monte sur le Titanic, bienvenu à bord de cette courte ballade !
a écrit le 31/12/2014 à 19:51 :
Venez vite nous avons besoin de bras pour ramer! Soyez les bienvenus ,qui que vous soyez ,et amenez nous des amis ,plus on est de fous ....!
a écrit le 31/12/2014 à 17:44 :
Bienvenus dans ce marasme sans nom! dans cette glauque merdouille !, mais, bon! si ça vous attire.....!
Réponse de le 31/12/2014 à 17:54 :
Cette entré va remonter leur pays a nos détriments. Et si ils ont été accepté c'est aussi parce que cette entrée va rapporter aux politiciens européens. Les seule perdant sont nous et les pays qui coulons depuis la création de cette fichue Europe...
a écrit le 31/12/2014 à 17:43 :
Condoléances au peuple Lituanien ! RIP
a écrit le 31/12/2014 à 16:41 :
Bienvenue aux Lituaniennes et Lituaniens dans cette Europe cette très imparfaite mais la première construction au monde qui se produit sans guerre !
Réponse de le 31/12/2014 à 17:43 :
ah! bon, figurez vous que c'est une guerre économique, peut etre sans le sang, mais qui mène les peuples dans les abimes.... alors, vous savez...!!
Réponse de le 31/12/2014 à 18:06 :
Attends, ça va venir.
Réponse de le 31/12/2014 à 18:41 :
"Sans guerre"!!!! comme vous y allez! vous y voyez bien ou avez vous besoin d'une paire de lorgnons? les "guerres", peuvent, healas prendre diverses formes; et celle là, n'est pas piquée des vers, non plus !
a écrit le 31/12/2014 à 16:27 :
Viendez viendez ! le salaire minimum lituanien est à 250 euros par mois ! Viendez mes chéris sur mes chantiers ! en plus les lituaniens peuvent travailler même l'hiver pour pas cher sur mes beaux chantiers, ils sont habitués au froid et coutent 30% moins cher que les portugais qui eux coutent 50% moins chers que les frenchies.
a écrit le 31/12/2014 à 15:46 :
Dès qu'il s'agit de réferendums pro-UE ou pro-euro les résultats à 53, 51, 54% sont à prendre avec le maximum de précaution. La manip parfois ne se trouve pas loin que cela. Le problème c'est qu'on ne le vérifie jamais.
Alors, une prochaine Grèce baltique se profile à l'horizon ? bon vent …..
a écrit le 31/12/2014 à 15:45 :
Nos sincères condoléances!
a écrit le 31/12/2014 à 15:10 :
Aurons nous assez de ghetto en France pour les accueillir ?
Réponse de le 31/12/2014 à 15:21 :
Assez de commentaires débiles...
Réponse de le 31/12/2014 à 15:49 :
ils ne viendront pas en France, je crois pas, ils vont faire la ruée vers l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique…..
Réponse de le 31/12/2014 à 18:11 :
Il reste de la place dans le 92 et 93 et chez Damaye
Réponse de le 31/12/2014 à 18:22 :
Bien dit !! certains ont des peaux de saucisson sur les yeux...quand ils y verront, enfin, il pourront dire : TROP TARD !......
Réponse de le 31/12/2014 à 18:38 :
@ASSEZ : + 1000
Réponse de le 31/12/2014 à 19:34 :
Ils ne veulent pas venir en France, ils veulent juste les aides européenne que la France paye...
Réponse de le 03/01/2015 à 10:55 :
@ASSEZ : si vous recherchiez un peu mieux, vous constateriez que 90 % des refugiés qui débarquent actuellement sur les côtes mediteranéennes demandent l´ asyle politique en Allemagne (ou en Suede). Tres peu demandent à être transferés en France.Ont ils peur des Francais ??
a écrit le 31/12/2014 à 14:56 :
Les pauvres ils ne savent pas ce qu'il les attend !
53% , la moitié de ces peuples !
Réponse de le 31/12/2014 à 15:09 :
Demandons vite à Poutine d'annexer la Lituanie. Nous nous avons notre dose.
Réponse de le 31/12/2014 à 15:47 :
Je regrette surtout pour ceux qui ont voté contre, voilà. Pour les autres, qu'ils se damnent dans l'Enfer, c'est leur choix et de leur Présidente-poupée de l'OTAN.
a écrit le 31/12/2014 à 14:21 :
Un sondage commande en nov par la banque centrale montre une courte majorite pour l euro.
Bref, l euro aurait ete rejete par referendum.
Réponse de le 31/12/2014 à 14:52 :
hélas, lorsque ce peuple aura compris la supercherie ; ceux qui la leur ont instauré en les manipulant, s'en seront mis plein "les fouilles". Quant aux lituaniens, ils comprendront aussi vite que nous ce qui leur reste à faire
Réponse de le 31/12/2014 à 15:24 :
Heureusement que l'abolition de la peine de mort et la légalisation de l'IVG n'ont pas fait l'objet d'un référendum.

Malheureusement la démocratie est un moindre mal moralement parlant, pas une solution universelle et encore moins un gage d'efficacité ou d'intelligence.
a écrit le 31/12/2014 à 13:48 :
Bienvenue au club de l' euro << Good luck>>
a écrit le 31/12/2014 à 13:46 :
La construction européenne est un désastre depuis l'élargissement ... Comment pendre des décisions avec autant de divergences au sein de la zone Euro?
a écrit le 31/12/2014 à 13:04 :
Cette dame est bien coiffée mais entrer dans l'euro n'est pas forcément une bonne idée sauf pour toucher les fonds structurels...
a écrit le 31/12/2014 à 12:54 :
Serait la bienvenue.
En attendant, il va falloir ouvrir le porte monnaie.
Mais si.
Ouvrez, on vous dit !
Réponse de le 31/12/2014 à 17:45 :
La Lituanie reçoit déjà 9 milliards par an de fonds structurel de l'Europe.
a écrit le 31/12/2014 à 12:51 :
Bientôt, ils pourront chanter : Ah ! Qu'est-ce qu'on est serré
Au fond de cette boîte !
Chantent les sardines
Chantent les sardines
Ah ! Qu'est-ce qu'on est serré
Au fond de cette boîte !
Chantent les sardines
Entre l'huile et les aromates
a écrit le 31/12/2014 à 12:32 :
N'en déplaise aux abscons qui s'expriment avec un PIB/habitant de 24 000 $ et une dette/habitant de 10000$ ce pays n'est pas un pays du tiers monde et ses habitants plus évolués ...que ceux qui expriment leurs litanies habituelles
Réponse de le 31/12/2014 à 12:52 :
@bob qui le bisounours : Le salaire moyen en Lituanie est de 647 euros par mois, c'est un fait, la vérité vous dérange ?
Réponse de le 31/12/2014 à 14:56 :
pour toucher plus, ils ne leur reste plus qu'à venir en france. Nos aides sociales en tout genre dépassent ce montant. Venez, amis lituaniens, nos caisses sont pleines pour vous aussi et vous serez prioritaires.
a écrit le 31/12/2014 à 12:25 :
Le salaire moyen en Lituanie est de 647 euros par mois. Encore un pays "riche" qui rejoint l'euro pour plomber un peu plus cette monnaie de pacotille. Bientot le salarie francais, coincé entre le portugais a 450 euros et le lituanien a 600 euros, devra lui aussi s'aligner
Réponse de le 31/12/2014 à 12:53 :
D'après les chiffres de la Banque mondiale (2012) le revenu mensuel moyen par habitant en Lituanie s'élève à 1 160 $.
Et la vie y est moins chère que dans de nombreux pays d'Europe.
Contrairement à votre litanie l'euro est loin d'être une monnaie de pacotille et le salaire moyen français est de 2410 euros (le médian s'élève lui à 1 675 euros)
Après avec une bonne dose de mauvaise foi et deux neurones et demi on peut raconter ...n'importe quoi, c'est évident !
Réponse de le 31/12/2014 à 13:06 :
Pour un journaliste (ce dont je doute fortement) je vous trouve très mal informé et peu compétent : la concurrence entre salariés français portugais et lituanien est la conséquence de l'appartenance de la Lituanie a l'UE (libre circulation) mais pas de l'appartenance ou non à la zone euro.
Réponse de le 31/12/2014 à 15:04 :
le salaire moyen français est loin d'être aussi élevé. Savez-vous qu'un bac+5 gagne guère plus qu'un smicard. J'en sais quelque chose, beaucoup de jeunes diplômés en sont écoeurés. Trouvez-vous cela normal ? Certes, il y en a qui dépassent les 2000 e, mais ils vont devenir de moins en moins nombreux, plus il y aura de chômage plus les salaires seront vers le bas
Réponse de le 31/12/2014 à 15:27 :
@Anton et @Bof : merci pour vos commentaires dénués de toute démagogie. Ca change de ce que vomit normalement le commentateur moyen de ce site.
Réponse de le 31/12/2014 à 15:44 :
@Anton : 1160 usd = 950 euro votre mauvaise foi est splendide !
Réponse de le 31/12/2014 à 15:49 :
Je confirme, le salaire moyen en 2012 est de 650 euros en Lituanie selon le Statistics Office de Lituanie ! Et mieux, le salaire minimum en Lituanie est de 289 euros soit le 4eme salaire minimum le plus bas de l'UE ! Vive le dumping social et salarial grâce aux eurotechnocrates européens !
a écrit le 31/12/2014 à 12:14 :
...doléances
a écrit le 31/12/2014 à 12:13 :
vendez vos euros et achetez des francs suisses !!!
a écrit le 31/12/2014 à 12:09 :
En 2025, l'Indonésie aura rejoint la zone euro à ce rythme.
a écrit le 31/12/2014 à 11:59 :
Bienvenue aux nouveaux. N'oubliez pas que la France accueille tous les miséreux de la zone euro (et hors euro), et que nous mettons à votre disposition la CMU, l'AME, le RSA et toutes les aides nécessaires à votre bien être.
a écrit le 31/12/2014 à 11:57 :
Plus il y a des convives autour du gâteaux , plus la part va diminuer il faudra partager.
Réponse de le 31/12/2014 à 12:14 :
il n'y a plus de gateau il ne reste que des miettes et NOS allocataires les ont tout mange

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :