Belgique : deux djihadistes tués lors d'une opération antiterroriste

 |  | 351 mots
Lecture 2 min.
les suspects ont ouvert le feu au moyen d'armes de guerre et d'armes de poing sur la police fédérale et ont été neutralisés, selon le parquet fédéral.
les "suspects ont ouvert le feu au moyen d'armes de guerre et d'armes de poing sur la police fédérale" et "ont été neutralisés", selon le parquet fédéral. (Crédits : Reuters)
Une vaste opération contre une cellule djihadiste a été menée par la police belge, jeudi. 13 personnes ont été arrêtées. Aucun lien n'a été établi avec les attentats de Paris pour le moment.

Publié le 15/01/2015 à 19:37. Mis à jour le 16/01/2015 à 11:52

La police belge a mené jeudi 15 janvier une vaste opération contre une cellule djihadiste composée de personnes revenant de Syrie. Deux jihadistes ont été tués, a annoncé le parquet fédéral. Un troisième suspect a été interpellé. La police belge a arrêté 13 personnes au total.

"Une dizaine de perquisitions ont eu lieu", a déclaré au cours d'une conférence de presse un substitut du procureur, Eric Van der Sijpt. "Elles ont eu lieu à Verviers, dans l'est de la Belgique où ont été tués les deux djihadistes, mais aussi à Bruxelles et à Vilvorde, dans la banlieue de la capitale".

Cette "cellule opérationnelle était composée d'une dizaine de personnes dont certaines revenaient de Syrie", a précisé un autre substitut, Thierry Werts. "Ils étaient sur le point de commettre des attentats d'envergure et de manière imminente", a-t-il ajouté.

 Aucun policier ou civil n'a été blessé

A Verviers, ville de l'est de la Belgique, les "suspects ont ouvert le feu au moyen d'armes de guerre et d'armes de poing sur la police fédérale" et "ont été neutralisés". "Deux suspects sont décédés, un troisième a été intercepté sur place", a-t-il indiqué.

Selon une source judiciaire, "ils ont immédiatement ouvert le feu, pendant de longue minutes, avec des armes de guerre de type Kalachnikov". "Même blessés au sol, ils continuaient à tirer", a précisé M. Werts. Aucun policier ou civil n'a été blessé, a précisé le parquet.

Pas de lien établi avec les attentats de Paris

La menace portait sur les services de police, a déclaré M. Werts. Le niveau d'alerte a été relevé au niveau 3, sur une échelle qui en compte 4, pour les commissariats de police et les palais de justice en Belgique.

"Aucun lien n'a été établi à ce stade" entre l'opération anti-djihadiste en Belgique et les attentats de Paris, a indiqué M. Van der Sijpt. L'enquête avait été ouverte avant l'attaque contre Charlie Hebdo, a précisé l'agence de presse Belga, citant des sources judiciaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2015 à 19:28 :
Un imam d'Ottawa vient de déclarer que le nombre de conversions vient d'augmenter de façon notoire depuis l'attentat survenu en automne dans cette même capitale. Des jeunes hommes, ne sachant trop quoi faire de leur vie et Dieu sait s'il y en a , faute de volonté sinon de talents, sont, fort probablement, prêts à devenir musulmans, bouddhistes, mormons, quoi d'autres, à la condition qu'elle leur donne l'occasion d'aller en découdre quelque part dans le monde.
a écrit le 16/01/2015 à 14:38 :
C'est une histoire belge !!!! la police belge plus forte que la française. Ils arrêtent, eux, avant le passage aux actes. Nous, nous interpelons a posteriori: mieux vaut tard que jamais. Notre police est efficace: elle neutralise, on évite ainsi les interrogatoires et les tribunes au tribunal de ces assassins sans foi ni loi. Est-ce la solution? Faut-il armer la police municipale? Cela évite bon nombre de suicides, mais excusez moi d'être politiquement incorrect.
a écrit le 16/01/2015 à 14:30 :
c'est une histoire belge !!!!!! la police belge plus forte que la police française. Eux au moins, ils arrêtent avant le passage aux actes.....Nous, on trouve a posteriori,les interpellations s'enchaînent. Ils arrivent à arrêter sans tirer dans le tas....Excusez moi de ne pas être politiquement correct.
a écrit le 16/01/2015 à 12:37 :
Seulement deux?, allez cherchez bien, vous en trouverez quelques autres qui ne nous veulent pas que du bien!.
a écrit le 16/01/2015 à 12:11 :
In finé pour la France, la Belgique est un fournisseur à condamner,
acr enfin
la Belgique a fourni les armes aux terroristes armés après avoir fourni l'exile fiscal au terrorisme fiscal perpétré par des français condamnables les uns comme les autres.
a écrit le 16/01/2015 à 11:41 :
Les politiques belges ont du copier les politiques Français UMP et PS (immigration non controlée, naturalisation à tout va, laxisme généralisé) !
a écrit le 16/01/2015 à 11:21 :
Et à Berlin, la police intervient aussi. Cela fait un peu désordre de constater qu'en Europe, il faille une sorte d'électrochoc, type les assassinats de la semaine passé en France, pour que d'un seul coup les forces de police spécialisées interviennent plus fermement. A se demander ce qu'ils pouvaient bien faire tous depuis les attentats de Madrid et Londres (pour les plus représentatifs). C'est tout le système de renseignement européen qui est à revoir (coopération élargie, échanges massifs d'info, équipes multi-nationales...). Car la "libre circulation" et l'espace Schengen sont quand même de vraies avancées pour les terroristes...
a écrit le 16/01/2015 à 10:03 :
La Belgique agit. La France aussi mais après les attentats. La France a des "failles". Faut être naïf pour y croire...
a écrit le 16/01/2015 à 9:20 :
Vous voulez rire, pas de relation avec les attaques à paris !!!!
a écrit le 16/01/2015 à 8:50 :
a la police belge et démission pour cazeneuve et taubira: pour le premier car il a été minable sur les moyens de protection du journal le plus menacé de france et pour la seconde car elle fait libérer trop tôt les assassins potentiels sans assurer la surveillance obligatoire.
a écrit le 16/01/2015 à 8:27 :
Bientôt en France on verra un livre "merci pour ces moments de djihad" prefacé par le patron des services de renseignements.
a écrit le 16/01/2015 à 7:44 :
Il est temps que les politiques donnent l'ordre aux services de renseignements de "neutralizer" par anticipation sur le territoire national ou sur les theatres exterieurs les potentiellements dangeureux. On est en guerre contre eux ou on ne l'est pas...
a écrit le 16/01/2015 à 6:48 :
Ouf, je crois qu'ils ont eu chaud la ! Courage a vous , excellent travail !
a écrit le 16/01/2015 à 6:30 :
Le karcher est enfin en marche. Va falloir continuer et ne pas s'arrêter en si bon chemin.
a écrit le 16/01/2015 à 0:59 :
Désolé, mais les personnes abattues revenaient de Syrie; alors, où bien ils avaient été faire un camp scout, ou le djihad ; donc, c'étaient de vrais djihadistes et non des "présumés" djihadistes...
a écrit le 15/01/2015 à 23:48 :
La police belge arrête les terroristes. Elle veut les arrêter, elle...
Réponse de le 16/01/2015 à 12:09 :
Parce que nos trois terroristes de la semaine dernière ont spontanément tendus leurs poignets pour qu'on leur passe les menottes peut être ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :