Remaniement : Frédéric Mitterrand annonce son arrivée au ministère de la Culture

 |   |  515  mots
Frédéric Mitterrand a annoncé son départ de la Villa Médicis de Rome dont il est directeur, affirmant qu'il allait être nommé ministre de la Culture, selon un de ses collaborateurs. De nombreuses rumeurs circulent sur le remaniement qui doit être annoncé demain mercredi.

Frédéric Mitterrand a annoncé ce mardi sur France 2 son départ de la Villa Médicis de Rome dont il est directeur, affirmant qu'il allait être nommé ministre de la Culture du gouvernement français (en remplacement de Christine Albanel). Frédéric Mitterrand "a réuni ce matin ses collaborateurs puis les pensionnaires de la Villa pour leur annoncer son départ en raison de sa nomination au poste de ministre de la Culture", avait déclaré préalablement à l'AFP un collaborateur de Frédéric Mitterrand, confirmant une information du site internet du Nouvel Observateur. Il devait se rendre à Paris à la mi-journée, selon son secrétariat. La confirmation de sa nomination a été ultra rapide, Frédéric Mitterrand annonçant sur France 2 qu'il s'agissait "d'une tâche exaltante et d'un honneur".

Le neveu du président Mitterrand ne sera donc resté que quelques mois à la Villa Médicis où il avait été nommé par Nicolas Sarkozy. Il avait pris ses fonctions de directeur en septembre dernier, succédant au scénographe Richard Peduzzi.

Nicolas Sarkozy a annoncé lundi devant le parlement réuni en Congrès qu'il procèderait mercredi à un remaniement du gouvernement. Des consultations ont eu lieu tout au long de la matinée à l'Elysée et à Matignon, plusieurs ministres, députés ou personnalités étant reçus, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Ont été notamment vus à l'Elysée le ministre de l'Education Xavier Darcos, la ministre de la Culture Christine Albanel, le porte-parole du gouvernement et secrétaire d'Etat à l'Industrie, Luc Chatel. Le député UMP Christian Estrosi a lui été reçu à Matignon, mais a indiqué à sa sortie qu'aucune proposition ne lui avait été faite concernant le remaniement et qu'il n'avait évoqué que sa proposition de loi sur les bandes, dont la discussion commence mardi après-midi à l'Assemblée nationale. Alain Marleix, secrétaire d'Etat à l'Intérieur et aux collectivités territoriales, a également été reçu à Matignon, mais pour une "réunion de travail prévue de longue date" a-t-il dit aux journalistes en sortant, assurant que la question du remaniement n'avait pas été abordée. Henri de Raincourt, chef de file des sénateurs UMP, a également été reçu et n'a rien voulu déclarer à sa sortie.
 
Parmi les partants potentiels, citons également  Christine Boutin (Logement) ou encore Roger Karoutchi (Relations avec le parlement). Du côté des promus, on cite l'arrivée du centriste Michel Mercier, de Paul Giacobbi, député radical de gauche d'Haute-Corse et du maire de Nice.

A la justice, certains évoquaient la nomination d'un "grand magistrat". La nomination à l'Agriculture de Luc Chatel libèrerait le secrétariat d'Etat à l'Industrie et à la Consommation au profit de Nadine Morano, qui quitterait le portefeuille de la Famille. Ce jeu de chaises musicales permettrait à Valérie Létard, actuelle secrétaire d'Etat aux Solidarités et protégée de Jean-Louis Borloo, de remplacer Nadine Morano à la Famille.

Sauf nouveau changement, l'heure du Conseil des ministres de demain devrait être repoussée, selon l'Elysée, "en fin de matiné".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et pourquoi ne pas publier les resultats de chacun de ces ministres???? Comme ci un remaniement aller changer quoi que ce soit, ça devient lassant comme tactique, les français ne sont pas dupes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une seule a retenir aujourd'hui c'est l'anniversaire de ZENEDINE ZIDANE, joyeux anniversaire ZIZOU !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
SARKOZY NE FAIT PLUS DE LA POLITIQUE DE DROITE AVEC UN GOUVERNEMENT DE DROITE,POURQUOI IL NE CHANGE PAS FILLON LE PREMIER MINISTRE CONTRE UN AUTRE DU PS ?? TANT QU'A FAIRE

Décidément les ministres de droite doivent vraiment êtres très mauvais pour que Sarkozy s'entoure de ministres de gauche.

En fait c'est un malin,il se dit que comme ça les électeurs de gauche vont voter pour lui,puisque son gouvernement comporte des ministres de gauche occupant des postes clés.

DE PLUS, COMMENT SARKOZY PEUT IL FAIRE MIEUX ?
C'est pas l'homme qui l'importe c'est son nom "Mitterand" qui incarne la gauche et François Mitterand.

Décidément Sarko veut rempiler pour 5 ans
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une nomination qui fait plaisir....le dépouillement du PS continue....brqvo Nicolas ils sont bientôt à poil !!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ya pas que le gouvernement qui faudrais remanier n'est ce pas ZiZou (je parle de l'équipe de France de Football Copyright)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
KOUCHNER,BOCKEL,ROCARD,BESSON,AMARA,ALLEGRE,LANG,MITTERRAND aujourd'hui,demain :BIGARD,SABATIER,SEBASTIEN,FOUCAULT,NAGUI, TEX,CASTALDI, PAUVRE FRANCE...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour!
Les commentaires précédents sont un peu désolants...
Les demandes constantes des deux bords pour supprimer le clivage gauche droite restent lettre morte!..
Je suis plus gêné, si l'info est vraie, par le manque de discrétion de l'intéressé! Sans doute son côté histrion? et aussi parce qu'il n'est pas encore astreint au devoir de réserve?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est de la Peopolitique !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je me demande si tonton Mitterrand serait content ?!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :