Le gouvernement débauche le socialiste Claude Evin

 |   |  228  mots
(Crédits : DR)
L'ancien ministre socialiste de la santé a été choisi par Nicolas Sarkozy pour diriger l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France, la plus importante du pays. Il a été nommé en conseil des ministre ce mercredi.

Nicolas Sarkozy n'en a pas fini avec l'ouverture à gauche. Comme l'avait annoncé Le Parisien-Aujourd'hui en France, le chef de l'Etat a nommé Claude Evin, ce mercredi en conseil des ministres, au poste de directeur de l'agence régionale de santé d'Ile-de-France.

L'ancien ministre socialiste de la Santé explique: "je ne franchis pas le Rubicon (...) Je suis toujours au Parti socialiste et n'ai pas l'intention de renier mes engagements en faveur du service public".

La rumeur, qui circulait depuis quelques semaines, n'avait pas été démentie par le principal intéressé. Dans les colonnes du Parisien, Claude Evin se justifie : "j'ai milité depuis longtemps pour la création de ces agences régionales de santé qui, à mes yeux, ne sont ni de droite ni de gauche, et la ministre de la Santé m'a fait l'honneur de me solliciter avec l'aval du président de la république et du Premier ministre". "Les gens qui me connaissent savent que j'ai des convictions et que je ne vais pas les mettre dans ma poche", a-t-il ajouté.

Claude Evin avait été ministre de la santé de 1988 à 1991. Il est l'auteur de la loi qui porte son nom et qui interdit l'affichage de la publicité pour l'alcool et le tabac. Député de Loire-Atlantique de 1978 à 2007, il était depuis deux ans avocat à Paris et président de la Fédération hospitalière de France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
BRAVO !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est probablement pour remercier les députés et sénateurs UMP d'avoir détricoté sa loi sur l'interdiction de publicité sur l'alcool en l'autorisant sur internet (bourjour l'effet sur les jeunes) que M. EVIN vient leur prêter main forte !... Et la morale et les convictions la de dedans?...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qui va payer ce brave homme? La sécurité sociale.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cherchons l 'erreur ou la vraie motivation bassement électoraliste de Mr Sarkozy.
A croire que dans la majorité il n 'y a que des incapables , que les français se sont trompé , ils aurait du voter socialiste puisque toute l 'intelligence et les capacités sont socialiste suivant Mr Sarkosy . Il est de plus en plus évident que Mme Aubry a du soucis à se faire avec un vrai socialiste comme notre actuel président , il lui a pris la place, ses idées, et la majorité des personnalités socialistes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce brave EVIN! C'est bien lui qui a interdit la publicité sur l'alcoll? Je ne me souviens pas qu'il ait particulièrement brillé comme ministre de la santé (qui est celle de la SECU). Saint-Nicolas est bien gentil, mais il aurait pu nous éviter ce vieux cheval de retour (60 berges, tout-de-même) . Sa rémunération sera-t'elle rendue publique? Ce serait un bel effort vers la transparence
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je crois qu'il est bien de prendre les competences ou elles sont de droite comme de gauche
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cela doit etre terrible pour les personnes de la droite de voir qu'il n'existe pas chez eux de personnes pour prendre les postes de reflexion et de gestion à long terme. La liste n'en finit plus des hommes de gauche qui aident ce pauvre gouvernement à s'en sortir. Entre la petite politique de débauchage du président et le manque d'homme de talent à droite, où est la verité. C'est inquiétant pour la France car la droite gouverne encore pour 2 ans et demi et son propre president n'a pas confiance dans ses éléments. Je ne me fais pas de souci pour la gauche, le réservoir de talent n'a pas encore épuisé.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je trouve que les journalistes en font un peu trop: Directeur d'une ARS, quidée par la Direction Nationale de la Santé, elle même sous la Direction du cabinet, et du Ministre, ce n'est quand même pas le premier poste de la république. Ce qui m'étonne également, c'est qu4evin soit "honoré" d'un poste comme celui-là. Ah, non, pas d'étonnement, il n'attend plus rien: misérables ambitions!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pas besoin de chercher bien loin un ennemi héréditaire : celui du français c'est un autre français! D'où les contorsions dignes d'un chien qui se mord la queue, à critiquer violemment ce que décide le pouvoir en place alors même que l'idée venait de son propre camp... Sans espoir?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ecoeuré!!! Quelle différence entre la droite et la gauche?Bonnet blanc et blanc bonnet;ce même EVIN était le porte parole du PS.On sait à présent pour qui il roulait;25000 à35000 EUROS par mois, ce sont les salaires que se verront attribués les Directeurs d'ARS. Bravo!L'accès aux soins,les dépassements d'honoraires,les gens précaires,les handicapés,ils en font de beaux discours mais ils ont visiblement d'autres pôles d'intérêts!!!Mon grand-père les taxait de Socialistes Carmousins à eux le steack à nous la salade....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si les socialistes avaient des convictions, ça se saurait ..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ilfaut bien comprendre que l'ère de la démocratie française a pris un coup. Desormais en France nous n'avont plus de multipartisme, mais une seule et unique partie qui dirige le pays. Donc qu'on vote à gauche ou à droite , le résultat sera le même. J'ai compris autre chose. On est pas mieux que les chinois ou les russes de lURSS, nous fonctionons de la même manière côté politqques, sauf que chez nous la façade est démocratique , mais l'intérieur dictatorial
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@pour marcel04: promis! La prochaine fois, je vote pour marcel04
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Claude EVIN, brave homme s'il en est.
Sans lien direct ou indirect avec Claude Evin (Homme de conviction sincère, je pense), avec ce gouvernement que reste t-il à faire aux citoyens sans sensibilité gauchisante prononcée? A terme, plus ou moins proche, et sans rapport avec Claude EVIN, qui à bon escient défend ses idées. "La RDA" d'il y a peu n'est-elle pas à nos portes ? Il semble que nous commençons sous d'autres formes à dupliquer sa fiscalité d'alors.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Notre président à raison et la critique est vaine. Ce n'est pas par méfiance de ses troupes mais simplement du simple bon sens la connaissance et la maîtrise des dossiers.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
encore un oportuniste... dixit Dutronc : j'ai tellement tourné ma veste, qu'elle craque de tous côtés...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pauvre ump mais pour qui il vous prend le sarko.
j'ai toujours voter a droite mais c'est termine a moins que vous le foutiez dehors le sarko.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :