Les Français lient le débat sur l'identité nationale aux élections régionales

 |   |  294  mots
Alors que l'UMP a officiellement lancé sa campagne en vue des élections régionales, un sondage Ifop souligne que pour près des trois quarts des Français, le débat sur l'identité nationale a été lancé pour peser sur le scrutin.

Près de trois Français sur quatre perçoivent le débat sur l'identité nationale comme une stratégie pour gagner les élections régionales de mars 2010, selon un sondage à paraître dans le Journal du Dimanche. Les personnes interrogées par l'institut Ifop sont 72% à avoir cette opinion, mais 57% pensent que le débat est justifié car il correspond à un sujet qui intéresse les Français. Quarante-trois pour cent estiment qu'il aura pour effet de remettre le Front national au centre du débat politique, alors que 57% sont d'un avis contraire.

Lancé par le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale Eric Besson, le débat a débuté le 2 novembre dans les préfectures, sous-préfectures et sur le site internet du ministère. Il sera conclu par une présentation nationale d'Eric Besson le 28 février 2010, à deux semaines du premier tour des élections régionales. L'opposition socialiste a refusé de s'y associer en dénonçant le caractère "malsain" de la consultation, selon l'expression de son Premier secrétaire, Martine Aubry.

Le sondage Ifop qui paraît dans l'édition de dimanche du JDD a été réalisé par téléphone les 26 et 27 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 955 personnes âgées de 18 ans et plus.

L'UMP a officiellement lancé ce week-end sa campagne en vue des élections régionales. Au cours des préparatifs, la personnalité politique préférée des Français, la Secrétaire d'Etat aux sports Rama Yade, a gagné son bras de fer face à son parti en obtenant l'investiture comme deuxième de la liste UMP dans les Hauts de Seine et non dans le Val d'Oise comme le parti présidentiel avait décidé de l'envoyer contre son gré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :