Nestlé : Bénéfice net en hausse de 12,3% en 1999 à 2,95 milliards d'euros

2 mn

Le géant suisse de l'agroalimentaire Nestlé a réalisé en 1999 un bénéfice net à 4,724 milliards de francs suisses (2,95 milliards d'euros) en hausse de 12,3% par rapport à l'exercice précédent, et un chiffre d'affaires consolidé de 74,66 milliards de francs suisses (46,6 milliards d'euros), en hausse de 4,07% sur 1998. Le résultat d'exploitation de 7,91 milliards de francs suisses a augmenté de 11,8%, ce qui représente une marge de 10,6% sur les ventes (contre 9,9% en 1998). Le Conseil d'administration a proposé à l'assemblée générale du groupe, qui se réunira en mai, une augmentation du dividende de 38 francs suisses à 43 francs suisses par action, soit une hausse de 13,2%. Sous réserve de l'acceptation par cette assemblée, le dividende sera payable dès le 31 mai prochain. Nestlé relève en 1999 "une amélioration importante et générale de tous ses indicateurs de performance", consécutive à une "série de mesures prises ces dernières années, dans pratiquement tous les domaines". Le groupe cite notamment la recentrage sur les activités à haute valeur ajoutée, l'amélioration de l'efficacité opérationnelle, les restructurations industrielles et les progrès réalisés dans les achats et la chaîne d'approvisonnement. A la suite d'un nombre significatif de désinvestissements, la contribution au chiffre d'affaires des acquisitions (nettes de désinvestissement), s'est limitée à 0,9%. Le groupe a aussi réduit ses dettes financières nettes à 6,20 milliards de francs suisses. Les ventes ont augmenté l'an dernier de plus de 4% en dépit d'un climat économique défavorable en Amérique du Sud et en Europe de l'Est durant la première moitié de l'année. La croissance en volume positive provient d'une forte performance en Amérique du Nord, d'une accélération de l'amélioration en Europe occidentale et d'un rétablissement des économies asiatiques. Nestlé a réalisé l'an dernier 20,8 milliards de francs suisses de ventes grâce à ses ventes de boissons, 19,4 milliards de francs suisses grâce à ses produits laitiers, de nutrition et glaces, 20,1 milliards de francs suisses avec ses plats préparés et produits de cuisine divers, 10,1 milliards de francs suisses avec son secteur chocolats et confiserie, et 4 milliards de francs suisses grâce à ses produits pharmaceutiques. Nestlé a aussi confirmé que le président du Conseil d'administration Helmut Maucher, arrivé à la limite d'âge réglementaire, passerait le flambeau à la tête de la multinationale, lors de l'assemblée du 25 mai prochain à Lausanne, à Rainer Gut, membre du Conseil depuis 1981 et vice-président depuis 1991.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.