Unilever rachète l'américain Slim Fast Foods

2 mn

Le groupe agro-alimentaire anglo-néerlandais Unilever a priis le contrôle pour 2,3 milliards de dollars (environ 2,4 milliards d'euros) de l'américain Slim Fast Foods Co, qui fabrique des substituts de repas et des produits de régime. Slim Fast a enregistré une hausse de plus de 20% de son chiffre d'affaires annuel en 1999, et détient 45% des parts du marché américain des substituts alimentaires et des produits de régime, évalué à environ 1,3 milliard de dollars. Le rachat de Slim Fast permettra d'ajouter une marque importante à la division de produits diététiques d'Unilever, selon la société. "Nous sommes ravis de cette acquisition", s'est félicité le président néerlandais d'Unilever, Antony Burgmans, pour qui l'opération "entre parfaitement dans notre vision du développement de nos activités alimentaires". "Elle nous apporte une marque de classe internationale et une gamme de produits d'une croissance annuelle de plus de 20%", a-t-il ajouté. Selon Unilever, l'acquisition de Slim Fast devrait avoir un impact positif sur les résultats du groupe à partir de 2003. En 1999, Slim Fast a dégagé un chiffre d'affaires de 611 millions USD, en hausse de 21% par rapport aux 505 millions de dollars enregistrés un an auparavant. Son résultat d'exploitation s'est élevé à 125 millions de dollars, contre 112 millions de dollars en 1998 (+11,6%), avec une marge opérationnelle de 20,5%. Fin novembre 1999, ses actifs nets atteignaient environ 160 millions de dollars. Pour Unilever, qui entend faire de la firme américaine "l'une des marques phares de son portefeuille" dans le secteur des aliments fonctionnels ou alicaments, une telle acquisition s'avère doublement intéressante. Très actif dans ce secteur en Europe, le groupe anglo-néerlandais en était quasi complètement absent jusqu'ici outre-Atlantique et Slim Fast représente donc pour lui une intéressante tête de pont pour y imprimer sa marque. Dans le même temps, la firme américaine, basée en Floride, était elle-même très peu présente hors des Etats-Unis et du Canada. Elle a réalisé jusqu'ici 94% de son chiffre d'affaires dans ces deux seuls pays, les 6% restants se partageant sur le reste du monde. Dans ces conditions, passer sous la coupe d'Unilever lui offre désormais la possibilité d'accroître notablement ses positions, notamment en Europe. Unilever a d'ailleurs clairement affiché mercredi son intention de développer la marque Slim Fast sur les marchés du Vieux continent. Le conglomérat anglo-néerlandais a d'autre part indiqué qu'il allait mettre sur pied avec sa nouvelle propriété américaine une plateforme internet "offrant conseils et services dans le domaine de la diététique". Avant de devenir effective, la reprise de Slim Fast par Unilever doit encore recevoir le feu vert des autorités européennes et américaines de la concurrence. Une fois finalisée, l'opération fera de Slim Fast la sixième plus importante marque de produits alimentaires du portefeuille d'Unilever.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.