Tempêtes de décembre : Le coût pour les assureurs estimé entre 50 et 65 milliards de francs par Groupama

L'assureur mutualiste Groupama, deuxième assureur généraliste sur le marché français, a évalué jeudi à plus de 50 milliards de francs le coût des deux tempêtes de décembre pour les assureurs, initialement évalué à 30 milliards de francs. Groupama (incluant Groupama assurances et le Gan), qui avait initialement évalué en février à 8 milliards de francs ce que lui coûterait les tempêtes, a rectifié ce chiffre à la hausse dans ses comptes 1999, publiés jeudi: il a dû verser 10,5 millards de F pour indemniser ses clients et sociétaires. Après réassurance, provision d'égalisation et effet fiscal, le coût net pour l'assureur est de 1,2milliard de francs. "Notre part de marché en France est comprise entre 16 et 21 %. les tempêtes nous ont coûté 10,5 milliards de francs. Vous pouvez calculer le coût pour le marché français de l'assurance", a indiqué Gilles Laporte, directeur général délégué de Groupama. Ce calcul porte le coût des tempêtes entre 50 et 65 milliards de francs. "Nous avons arrêté nos comptes plus tard que nos concurrents et notre évaluation du coût final est plus proche de la réalité que la leur", a indiqué M. Laporte. La Fédération Françaises des Sociétés d'Assurance (FFSA) a évalué à 30 milliards de francs le coût des tempêtes Lothar et Martin pour le marché français de l'assurance, mais elle indiquait jeudi qu'elle allait publier une nouvelle évaluation fin juin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.