Espagne : Carrefour-Promodès devra céder 12 hypermarchés

Le gouvernement espagnol a exigé des groupes Pryca et Continente, filiales des groupes français Carrefour et Promodès, la cession de 12 hypermarchés, trois supermarchés et deux chaînes d'alimentation. Ces établissements "devront être vendus individuellement ou par groupes à des concurrents indépendants ayant l'expérience nécessaire pour maintenir et développer ces affaires et leurs emplois", a déclaré le ministre espagnol de l'Economie Rodrigo Rato. Mercredi, le ministère français de l'Economie et des Finances a exigé pour sa part que Carrefour cède 8 hypermarchés et 26 supermarchés en France afin de rétablir la concurrence dans certaines zones après sa fusion avec Promodès. Les grandes surfaces dont Bercy a demandé la cession représentent un chiffre d'affaires de 3,5 milliards de francs sur un total de 212,18 milliards de ventes réalisées par l'ensemble du groupe en France. Environ 2.000 salariés travaillent dans les magasins visés par le ministère, qui se situent notamment en région parisienne, Calvados et Pas-de-Calais. En outre, Carrefour ne devra pas "déposer de demande de création ou d'extension de surfaces dans les zones retenues par le Conseil de la concurrence, pendant trois ans", a indiqué le ministère dans un communiqué publié mercredi. A ce sujet, le groupe de distribution s'est également engagé à ne pas déposer de "nouvelles demandes d'ouverture ou d'agrandissement de magasins dans les zones concernées". Peu avant 15h vendredi, l'action Carrefour perdait 2,47% à Paris, à 71 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.