Axa vend DLJ et lance une offre sur les intérêts minoritaires d'Axa Financial

 |  | 257 mots
Lecture 1 min.
Parallèlement à la cession de sa filiale Donaldson, Lufkin, Jenrette au groupe Credit Suisse, Axa a annoncé mercredi qu'il lançait une offre de rachat sur les intérêts minoritaires de sa filiale à 60,3% AXA Financial (anciennement Equitable), proposant pour chaque action 32,1 dollars en numéraire et 0,271 American Depositary Share AXA. Cette parité correspond à une valorisation de 53,5 dollars par action Axa Financial, au cours de clôture de l'ADS Axa au 29 août 2000. L'assureur français offre donc aux minoritaires une prime de 2,4% par rapport au cours de clôture d'Axa Financial mardi à New York (52,25 dollars).Cette opération devrait atteindre un montant total de 10,4 milliards de dollars, dont 6,24 milliards de dollars en numéraire. Elle permet à Axa de se renforcer sur son métier de base, l'assurance, parallèlement à son désengagement dans les services financiers.Ce rachat est rendu possible par la cession de DLJ, officialisée en début d'après-midi par le Crédit Suisse. La banque helvétique a en effet annoncé à 14h qu'elle rachetait les 71% d'Axa dans DLJ pour un montant de 8,1 milliards de dollars. La totalité de l'opération devrait atteindre, pour la deuxième banque helvétique, 11,5 milliards de dollars.La participation d'Axa sera rémunérée à raison de 30%, soit 2,43 milliards de dollars, en espèces et de 70% en actions du Credit Suisse Group.A la bourse de Paris, alors que l'annonce de la cession de DLJ avait permis au titre Axa d'inscrire un nouveau record en séance à 178,5 euros, le titre reculait de 4,64% à 164,5 euros en clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :