Goldman Sachs rachète le courtier Spear Leeds & Kellogg

 |  | 349 mots
Lecture 2 min.
La banque d'investissement américaine Goldman Sachs a annoncé lundi qu'elle allait racheter la société de bourse Spear Leeds & Kellogg pour 6,5 milliards de dollars, dont 4,4 milliards de dollars en actions Goldman Sachs et le reste en cash. Spear Leeds and Kellogg est un "market specialist" (teneur de marché), fondé en 1931. Cette société assure également des activités de compensation. Selon Goldman, il s'agit de la première société de compensation américaine en terme de volume, le premier teneur de marché sur la bourse de New York et le troisième sur la bourse électronique Nasdaq. Un "market specialist" est chargé d'animer les échanges sur un titre et de tenter de maintenir le stabilité de son cours en cas de variation subite du marché à la hausse ou à la baisse en rachetant ou vendant des titres. Goldman Sachs a précisé que, compte tenu des attentes de résultats financiers pour 2001, l'acquisition de Spear Leeds and Kellog devrait être bénéfique d'environ 2%. L'acquisition devrait se traduire dans les comptes de Goldman Sachs par une charge exceptionnelle d'environ 350 à 400 millions de dollars. L'acquisition va donner à Goldman Sachs une plus grande présence sur le marché dans les mécanismes de formation du prix d'une action et dans les opérations de compensation et d'exécution d'ordres d'achat. Elle va également lui permettre de développer ses relations avec les courtiers professionnels et les fonds d'investissement, explique la banque dans un communiqué. En acquérant Spear Leeds and Kellog, Goldman Sachs suit l'exemple de l'un des ses principaux concurrents, Merrill Lynch, qui avait racheté en juin Herzog Heine Geduld, troisième société de bourse sur le Nasdaq, pour environ 910 millions de dollars par échange d'actions. Le rachat de Spear, Leeds & Kellogg est la première acquisition réalisée par Goldman Sachs depuis son introduction en bourse en mai 1999. Une introduction couronnée de succès : le titre, qui valait moins de 70 dollars lors de ses débuts publics, s'approchait lundi après-midi de son record historique de 132,88 dollars, gagnant 4,63% en milieu de séance à 130 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :