Cobra aurait vendu à HSBC des options portant sur 7% du capital de la Commerzbank

 |  | 285 mots
Lecture 1 min.
Après l'échec de son projet de fusion avec la Dresdner Bank, la Commerbank continue d'alimenter les rumeurs sur les marchés financiers. C'est aujourd'hui Focus Money qui se fait l'écho d'un possible rapprochement avec HSBC. Le magazine croit en effet savoir que la société de participation Cobra, actionnaire principal de la Commerzbank avec 17% du capital, a vendu des options sur 7% des titres de la quatrième banque privée allemande à HSBC.Cette information, si elle se vérifiait, accréditerait l'hypothèse d'un possible rapprochement de la Commerzbank avec la banque britannique. En mars dernier déjà, des rumeurs avaient attribué à HSBC la volonté de prendre le contrôle de la Commerzbank.Focus Money, qui cite des sources "financières", assure parallèlement que la Commerzbank a proposé à l'assureur italien Generali de doubler sa participation dans la banque allemande à 10% environ contre 5,2% actuellement. Un porte-parole de la Commerzbank Peter Piestch a rappelé que Martin Kohlhaussen, le président du directoire, avait fait part la semaine dernière de son intention de renforcer ses partenariats européens, suite à l'échec des pourparlers entre son groupe et Dresdner Bank. "Mais je ne peux pas commenter de projets concrets", a-t-il dit. Le fonds d'investisseurs Cobra a publiquement affiché son intention de favoriser une alliance transfrontalière pour la Commerzbank et s'était opposé au projet d'alliance avec la Dresdner Bank. Dans une interview au journal Welt am Sonntag parue dimanche, son patron Hansgeorg Hofmann avait déclaré: "Nous présenterons un nouvel actionnaire d'ici fin septembre". A la bourse de Francfort, cette nouvelle vague de rumeurs donnait des ailes au titre de Commerzbank, qui gagnait 3,11% à 39,18 euros vers 11h10. L'action HSBC s'adjugeait quant à elle 0,95% à 901,50 pence à Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :