Via Banque : le titre perd une partie de son attrait spéculatif

 |  | 189 mots
Lecture 1 min.
Après une nouvelle flambée spéculative qui lui avait permis de s'apprécier de 26% en moins d'un mois, le titre Via Banque a ouvert dans le rouge lundi matin. Après une heure de cotation, il abandonnait près de 6% à 35,5 euros. Raison de cette inversion de tendance, le groupe BNP Paribas, maison-mère de Via Banque, a annoncé qu'il n'avait pas l'intention de lancer une offre publique de retrait sur sa filiale. "A la suite d'articles de presse récents et devant des rumeurs de marché persistantes, le groupe BNP Paribas souhaite préciser qu'il ne rentre pas dans ses intentions de lancer une offre publique de retrait sur Via Banque, société qu'il contrôle aujourd'hui à hauteur de 59,94%", a expliqué la banque dans un communiqué de presse.Trouvée dans l'escarcelle de la Compagnie de navigation mixte, Via Banque est spécialisée dans la gestion de portefeuille pour le compte de grandes entreprises. Au mois de mai dernier, des rumeurs de cession avaient déjà permis au titre de connaître une forte progression, avant que celui-ci ne revienne s'établir aux alentours de 30 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :