Ouverture fragile à Paris

 |  | 715 mots
Lecture 3 min.
La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,81% mercredi à 6.096,61 points, à la suite d'une décision de la Cour Suprême des Etats-Unis plutôt favorable au candidat Bush aux élections présidentielles. Une heure plus tard, l'indice enfonçait son niveau de la veille et plongeait dans le rouge. Vers 10h30, l'indice CAC 40 glissait de 0,64% à 6.008,70 points. Mardi, le CAC 40 s'était replié de 0,50% à 6047,66 points, après avoir évolué de façon très erratique dans d'importants volumes d'échanges. Les autres places européennes sont également bien orientées mercredi en début de matinée, l'EuroStoxx 50 gagnant 0,91% à 4.992,98 points. Le Dax de Francfort et le FTSE 100 de Londres progressent respectivement de 0,12 et 0,27% à l'ouverture. Outre-Atlantique, la Cour suprême a rendu mardi soir un avis a priori favorable au candidat républicain en arrêtant le recomptage des bulletins en Floride. Le future sur Nasdaq s'est immédiatement orienté dans le vert. "Si on interprète correctement le verdict, les actions vont monter, et les valeurs Bush vont être bien orientées, ce qui comprend les pharmaceutiques, la défense, l'énergie et le tabac, ainsi que Microsoft", a confié à Reuters Hugh Johnson, de First Albany. Le Nasdaq Composite avait auparavant terminé en baisse de 2,76%, tandis que le DJIA signait un gain de 0,40%. Du côté des mauvaises nouvelles, Compaq Computer a annoncé que ses résultats du quatrième trimestre seraient inférieurs aux attentes. A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei 225 a gagné 0,36% mercredi à 15.168,68 points. Les high techs ont salué la hausse des futures sur indices boursiers américains consécutive à l'arrêt rendu par la Cour suprême fédérale. Sur le marché des changes à Tokyo, l'euro a enfoncé le support de 0,8750 dollars pour s'inscrire à 0,8722/29 dollars. Les ventes semblent spéculatives, bien que le dollar bénéficie du jugement de la Cour suprême US. Une victoire du candidat républicain est considérée comme bénéfique pour le billet vert puisque les réductions d'impôts envisagées par un éventuel gouvernement Bush profiteront à la Bourse américaine ainsi qu'au dollar. La faiblesse des ventes allemandes au détail pèse également sur la monnaie européenne. Elles ont baissé de 1,7% réel et annuel en octobre, alors que les économistes limitaient leur prévision à 0,3%. Le dollar s'échange à 112,42/47 yens. Le yen est affecté par l'enquête trimestrielle de la Banque du Japon "tankan" sur la confiance des entreprises, qui montre une stagnation de cette dernière au cours des trois derniers mois. LES VALEURS DU JOUR A PARIS PECHINEY pourrait pâtir d'un avertissement de son concurrent canadien Alcan Aluminium sur ses résultats du quatrième trimestre. Le deuxième producteur mondial d'aluminium a prévenu que son BPA n'excèderait pas les 50 à 55 cents, alors que le consensus des analystes était de 65 cents. ALSTOM pourrait être encore affecté par la confirmation par le gouvernement australien de son renoncement au train à grande vitesse entre Sydney et Canberra. NEOPOST a annoncé une hausse de 15% de son chiffre d'affaires des neuf premiers mois, à 371,6 millions d'euros. A taux de change constants, la progression est de 7,2%. D'après des documents communiqués à la Securities and Exchange Commission, des membres de la famille Bronfman prévoient de vendre pour plusieurs millions de dollars de leurs actions Seagram. La famille Bronfman détient une participation de 24% dans Seagram, ramenée à 8% à l'issue de la fusion avec Vivendi. NATEXIS Banques Populaires a fait savoir hier soir que son augmentation de capital lui avait permis de lever 396 millions d'euros et avait porté la part de son flottant de 11,67 à 20,78%. Surallocation de 15% comprise, l'opération s'est traduite par la création de 4,4 millions d'actions vendues à 90 euros pièce. Les secteurs de la pharmacie et de l'automobile sont à surveiller, alors que General Motors a annoncé son plan de restructuration et que les autorités américaines ont autorisé la fusion de GlaxoWellcome et SmithKline Beecham. ALCATEL a confirmé hier soir avoir signé un accord de boucle locale radio avec Cable &Wireless Optus. Les termes du contrat seront dévoilés dans un communiqué de presse que diffusera le groupe ce matin. SAGEM a annoncé hier soir avoir reçu une commande de 200 millions de francs de l'opérateur polonais Polsat pour des décodeurs numériques Open TV.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :