DoCoMo prépare les technologies mobiles de 4ème génération

Si, en Europe, la troisième génération du réseau téléphonique mobile (UMTS) apparaît comme le nec plus ultra, le Japon pense déjà aux technologies suivantes. Le numéro un japonais de la téléphonie mobile, NTT DoCoMo a signé une alliance avec le géant américain Hewlett Packard (HP) dans la recherche d'applications et services pour la téléphonie de quatrième génération, ont annoncé les deux groupes dans un communiqué commun. DoCoMo, le spécialiste de la technologie W-CDMA (large bande) et des services I-mode (Internet mobile), et Hewlett Packard, le fabricant de serveurs et des réseaux, vont travailler sur la conception d'une nouvelle architecture multimédia de 4ème génération qu'ils baptiseront MOTO-media.L'objectif des recherches entamées par DoCoMo et HP est d'explorer de nouveaux services interactifs sur téléphones portables comme du m-commerce, grâce à une plateforme technologique avancée. Les deux groupes veulent "permettre un afflux dans les meilleures conditions possibles de contenus multimédias vers les utilisateurs de téléphonie mobile". Les plates-formes de quatrième génération devraient accroître les performances en terme de "streaming" de contenus multimédia et comporter des outils d'identification de l'utilisateur. Elles devraient être capables en conséquence de localiser la position du propriétaire de l'appareil. HP et DoCoMo ont souligné chacun la complémentarité des deux groupes dans cette recherche. HP apporte sa connaissance des réseaux et DoCoMo son expérience dans les applications mobiles sur réseau haut-débit. L'accord prévoit un bilan sur les études menées en commun en 2003. Pour l'instant, les technologies de troisièmes génération, permettant vitesse de transmission des données, vidéo et son de haute définition, sur téléphone portable et PDA (Palm Pilot etc.), doivent être lancées en mai prochain par DoCoMo et sont en cours de développement chez la plupart des opérateurs télécoms mondiaux. Le titre de DoCoMo, dont le service Internet mobile, l'I-mode, compte déjà 15 millions d'abonnés, a clôturé en baisse de 3,4% à 2.510 yens (25,13 euros) mardi sur les marchés japonais.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.