Lancement réussi pour la Play Station 2

2 mn

Après les bousculades dans les 6 magasins Virgin Mégastore, l'effet Play Station 2 a joué à plein vendredi sur toute l'Europe, où 500.000 consoles ont été vendues en quelques heures seulement. Ce qui permet à Sony de réaliser d'ores et déjà un gain de près de 400 millions d'euros avec les jeux, selon les estimations des spécialistes. Si les magasins sont actuellement vides, ils devraient être répprovisionnés d'ici une dizaine de jours. Sony, qui espère se rapprocher de son objectif de 1 million de ventes avant la fin de l'année, prévoit de fournir 500.000 consoles supplémentaires.Dans 17 pays européens, la pénurie annoncée de consoles a provoqué d'interminables queues devant les magasins dès le petit matin. Selon les chiffres rassemblés par les distributeurs et par Sony, la demande aurait été de six à dix fois supérieure à l'offre de PS2 disponibles selon les pays. Pour canaliser cette pénurie, due au manque de certains composants dans l'usine de production japonaise, plusieurs pays, comme la Grande-Bretagne ou la France, avaient mis en place des systèmes de réservation. Les quantités restantes étaient donc d'autant plus limitées, et les magasins ont souvent été pris d'assaut par les passionnés. Le bilan est donc positif pour Sony. La Play Station s'est très bien vendue dans tous les pays européens sauf en Allemagne, où le lancement de la console n'a pas rencontré le succès escompté, dans la mesure où il n'avait pas été poussé par la même frénésie médiatique que ses voisins européens. En Grande-Bretagne, les 165.000 consoles vendues vendredi avaient été commandées à l'avance. Les associations de consommateurs craignent maintenant l'émergence d'un marché noir de la Playstation2. D'ailleurs, partout en Europe, des vendeurs occasionnels se sont précipités sur les sites d'enchères espérant réaliser une plus-value sur la console chèrement acquise. Même pénurie dans les pays nordiques, où les importateurs se lamentent du faible nombre de machines disponibles. En Finlande, l'importateur unique Tech Data a ainsi estimé à 60 millions de markkas (10,2 millions d'euros) le manque à gagner pour les magasins.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.