Lycos et Spray fusionnent au ralenti

2 mn

Le processus de fusion par échange d'actions des deux portails Internet, Lycos Europe et Spray Nertwork, annoncé par les deux groupes en septembre dernier, est momentanément interrompu, Spray Network étant incapable pour le moment d'honorer une facture de 20 millions d'euros, a indiqué Lycos Europe dans un communiqué. Dans un premier temps, les deux groupes ont procédé à un échange d'actions: Spray Ventures, l'un des actionnaires de Spray Networks, détient à présent, comme prévu, 84,3 millions de nouvelles actions Lycos Europe, soit environ 17% de son capital. Dans un second temps, Spray Ventures devait acquérir en quatre fois 8 millions de nouvelles actions Lycos Europe, pour un prix de 10 euros par titre, ce qui équivalait à 4 paiements de 20 millions d'euros. Mais Spray Ventures n'est pas en mesure d'honorer la première échéance de ces paiements qui était programmée pour la fin de l'année. Au terme de l'opération, les actionnaires de Spray devraient détenir 29,6% du capital de Lycos Europe. L'augmentation de capital de Lycos Europe n'aura donc pas lieu pour le moment et les deux groupes renégocient le calendrier de paiement. Le groupe Investor, autre propriétaire de Spray Network, qui devait pour sa part acheter 2 millions d'actions Lycos Europe, soit un montant total 20 millions d'euros, a acquitté à temps le montant de la facture.Le groupe Lycos, qui poursuit une stratégie multimarque en possédant et exploitant sous leurs propres noms ses précédents achats Multimania et Caramail, a annoncé vendredi dernier la disparition au premier trimestre 2001 de la déclinaison française du portail Spray dans l'hexagone, contredisant ainsi les affirmations faites lors de la fusion en septembre, qui mettaient en avant la complémentarité des deux marques. Seuls les services à succès de Spray (comme SprayDate et Yarps) devraient être conservés. En tout cas, le Neuer Markt sanctionne fortement le titre Lycos Europe depuis quelques jours. Mardi, l'action perdait plus de 10% en milieu de séance à 4,1 euros. En cinq séances, Lycos Europe abandonne plus de 30% de sa valeur.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.